1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : Tinder veut inciter les jeunes à voter en avril
1 min de lecture

Présidentielle 2022 : Tinder veut inciter les jeunes à voter en avril

L'application de rencontre a lancé une campagne de sensibilisation à destination des 18-25 ans, en partenariat avec une ONG. L’objectif est de lutter contre la mal-inscription sur les listes électorales.

L'application Tinder sur un smartphone en octobre 2020
L'application Tinder sur un smartphone en octobre 2020
Crédit : Aamir QURESHI / AFP
Tinder veut inciter les jeunes à voter à l'élection présidentielle en avril
00:01:25
Tom Lefevre

En France, la mal-inscription sur les listes électorales, causée en grande majorité par les déménagements, concernerait plus de 7,6 millions de personnes. Le leader mondial des applications de rencontre Tinder vient de lancer une campagne d'incitation au vote pour l'élection présidentielle.
 
Interrogée par RTL, Flore Blondel de l’ONG "A voté" à l’initiative de cette opération assure "qu’il était primordial de ramener la démocratie au plus près des jeunes, là où se forgent les opinions et où se font les discussions". Concrètement, dès qu’un utilisateur français tentera de trouver un "match" sur l’application, il verra soudainement apparaitre sur son écran ce slogan "Si tu dates en bas de chez toi… alors vote en bas de chez toi !". Cette campagne va durer jusqu’au 4 mars, date limite de l’inscription sur les listes électorales pour voter à l’élection présidentielle.

L'application déjà utilisée par les candidats

Cette campagne de la part de Tinder fait écho à la volonté de certains candidats à l’élection présidentielle de faire une opération communication sur l’appli. Il y a quelques jours, les Jeunes avec Macron avaient créé des faux profils pour attirer des jeunes utilisateurs à s’intéresser à la campagne. Mais Tinder a décidé de supprimer l’ensemble de ces comptes pour non respect des conditions d’utilisation. Une décision que regrette Ambroise Méjean, président des JAM : "Ce sont des faux culs. Nous voulions simplement inciter les jeunes à voter. On ne fait pas de prosélytisme. Tinder a déconné sur ce coup". Pour la Saint-Valentin, les soutiens de Yannick Jadot ont eux aussi crée un faux profil "Adopte un vert" avec la photo et la description de leur candidat.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/