1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : qu'est-ce que la "banque de parrainages" proposée par Bayrou ?
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : qu'est-ce que la "banque de parrainages" proposée par Bayrou ?

Cette "banque de parrainages démocratique", pourrait servir aux "gros" candidats en difficulté dans leur quête de parrainages.

François Bayrou
François Bayrou
Crédit : M6
William Vuillez & Aurélie Herbemont & AFP

François Bayrou vole au secours des candidats "en galère". Début février, le président du MoDem a annoncé la création d'un site proposant aux maires de parrainer les candidats pour la présidentielle, à condition que ces derniers "atteignent 10% dans les sondages". "C'est une banque de parrainages démocratique", pour que "les maires se regroupent et se répartissent les signatures nécessaires", avait alors expliqué François Bayrou. 

Une aide qui pourrait servir aux candidats en difficulté dans leur quête de parrainages, comme Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen ou Éric Zemmour qui a assuré dimanche qu'il était "très possible" qu'il n'obtienne pas les 500 parrainages. Mais alors, à quoi pourrait servir cette initiative de François Bayrou ? Cela permettra aux maires, qui "ont le sentiment que la publicité qui va être faite à leur signature va être interprétée comme un soutien à des candidats", de parrainer des candidats avec "un critère simple : atteindre 10% dans les sondages", avait-il expliqué sur BFMTV et RMC

François Bayrou, annonce qu'il y avait dimanche entre 70 et 80 maires officiellement inscrits sur le site notredémocratie.fr lancé par le président du MoDem. Le nombre de réservistes va monter, il en est persuadé car François Bayrou compte en faire la promotion dans les médias. Le leader centriste fera probablement une conférence de presse ce mardi 22 février pour attirer plus de parrains et surtout expliquer comment va se passer le dépannage des candidats dans le besoin. 

Accueil mitigé

Car dimanche chez Marine Le Pen, on ne savait pas trop s'il fallait appeler François Bayrou, lui demander un nombre de parrainages précis ou si c'est François Bayrou qui fera la distribution lui-même. Le maire de Pau qui promet : "S'il le faut, je montrerai l'exemple" en parrainant un candidat en galère. "Je ne suis pas de l'avis politique de Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen et Éric Zemmour, mais je trouverais anormal, et même scandaleux, qu'ils ne puissent pas se présenter", avait-il encore affirmé sur BFMTV. 

À lire aussi

Marine Le Pen a de son côté salué dans un entretien avec le groupe Nice Matin, l'"esprit démocratique" de François Bayrou bien qu'il soit un "adversaire politique". D'autres ne sont pas de l'avis de la candidate du RN, qui dénoncent un manque d'équité et le fait que cette proposition ne serve qu'aux "gros" candidats", crédités d'au moins 10% dans les sondages. "C’est un peu facile de se présenter comme le grand sauveur de la démocratie quand l’ensemble des élus MoDem ont voté contre la proposition de loi LFI instaurant les parrainages citoyens", a écrit sur Twitter Manuel Bompard, directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur