1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : qui va créer la surprise ?
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : qui va créer la surprise ?

ÉDITO - La rentrée politique, qui a lieu ce lundi 23 août, est ultra-décisive dans la course à l'Élysée. Emmanuel Macron avait sorti son épingle du jeu au même moment, il y a 5 ans.

Emmanuel Macron, le 14 juin 2021
Emmanuel Macron, le 14 juin 2021
Crédit : THOMAS COEX / AFP
Qui saura tirer son épingle du jeu lors de cette rentrée politique ?
02:44
Qui va créer la surprise à la présidentielle 2022 ?
02:43
Olivier Bost - édité par Romain Giraud

Levée de rideau ce lundi matin 23 août sur la rentrée politique, qui peut vraiment créer la surprise dans l'optique de la présidentielle ? C’est la question lancinante de cette rentrée tellement notre univers politique semble figé. Figé par le Covid, bien sûr, à tel point que s’installe l’idée que la présidentielle est déjà écrite, qu’au second tour, nous retrouverons le duel, Emmanuel Macron/ Marine Le Pen…

Il y a quelques arguments pour servir cette analyse : le chef de l’État a une cote de confiance hors normes dans un quinquennat où 41% de Français sont satisfaits dans le dernier LFOP pour le JDD dimanche. La candidate du Rassemblement National a un socle électoral solide et une position de choix, elle se veut l’antithèse quasi-parfaite d’Emmanuel Macron. Pour tous les autres, ceux qui font leur rentrée ces jours-ci, c’est donc bien plus compliqué.

L'espace politique est en effet difficile à trouver, à part attaquer ou chipoter sur la façon de faire, de gouverner, et même la façon d’être d’Emmanuel Macron. Marquer ses différences est ardu et le passe sanitaire en est une parfaite illustration : tous les candidats, hors extrêmes, sont favorables au passe sanitaire, voire, comme le PS, pour la vaccination obligatoire. Emmanuel Macron, avec cette décision d’imposer le passe sanitaire cet été, a créé un clivage qui exclut en quelque sorte les oppositions du débat. 

Rentrée politique décisive pour 2022

Tout se passe entre le chef de l’État et ses opposants les plus farouches. Les anti-passe sanitaire, anti-vaccins, anti-Macron… Une opposition moins nombreuse dans les rues mais toujours là et bruyante. À côté, les plus modérés sont inaudibles. Mais dans cette pré-campagne présidentielle, il n’y aura pas que le Covid comme sujet. Il est possible que chacun, pour accrocher ses électeurs, reste dans un couloir…

À lire aussi

À chacun son thème, à chacun sa niche et que ça parte dans tous les sens. Un écolo pour les écologistes, Eric Zemmour pour les nostalgiquesArnaud Montebourg pour les protectionnistes, Nicolas Dupont-Aignan ou Florian Philippot pour les anti-vax, à chacun son crédo ! Après l’explosion du paysage politique en 2017, nous assisterions en 2022 à une fragmentation comme jamais de l’offre politique.

Tout ça, s’il n’y a aucune surprise, c’est ce qu’il va falloir guetter à partir de cette semaine. 
C’est seulement à partir de maintenant que va commencer à vraiment s’esquisser l’élection présidentielle. Fin août 2016, un certain Emmanuel Macron démissionnait de son poste de ministre de l’économie… Je n’ai pas besoin de vous rappeler la suite, pleines de surprises.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/