1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : pour parler aux catholiques français, les candidats de droite en Arménie
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : pour parler aux catholiques français, les candidats de droite en Arménie

Valérie Pécresse, Éric Zemmour, Philippe de Villiers... À droite, une partie de la présidentielle française se joue en Arménie. Explications.

Valérie Pécresse le samedi 4 décembre 2021
Valérie Pécresse le samedi 4 décembre 2021
Crédit : ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
L'Edito Politique du 21 décembre 2021
00:02:52
Pour parler aux catholiques français, les candidats de droite vont... en Arménie !
00:02:52
William Galibert

L’Arménie, c’est "the place to be" à droite. Politiquement, pour ce Noël 2021, quand on veut prouver qu’on est un candidat de droite qui défend certaines valeurs, c’est l’endroit où il faut se montrer.

Valérie Pécresse a atterri hier soir à Erevan, elle va y rester 48 heures. Huit jours plus tôt, Eric Zemmour en avait fait son premier déplacement à l’étranger en tant que candidat, avec dans ses bagages son ami Philippe de Villiers.
 
Disons les choses franchement, c’est du tourisme électoral. L’amitié, le respect de Valérie Pécresse et Eric Zemmour pour le peuple arménien sont surement sincères. Mais allons droit au but.

La communauté franco-arménienne pèse, peut-être 300.000, peut-être 400.000 électeurs chez nous en France. Et au moment où l’Arménie sort très douloureusement d’un conflit armé face à l’Azerbaïdjan, soutenue par la Turquie, les deux voisins et ennemis de l’Arménie, eh bien ces marques de soutien appuyées peuvent peut-être se transformer en bulletins de vote au mois d’avril prochain. Le calcul est aussi simple que ça.

Presque une nouvelle croisade pour certains candidats

Plus généralement, les candidats qui se déplacent en Arménie viennent soutenir les Chrétiens d’Orient. Chrétiens d’Orient, cette seule association de mots charrie un imaginaire, une histoire légendaire, elle fait naitre des images, quasiment celles d’une nouvelle croisade. 

À écouter aussi

C’est parfait pour Eric Zemmour qui veut nous persuader qu’une guerre de civilisation a commencé, il vient défendre les chrétiens d’Orient, sous-entendu, il vient les défendre contre les musulmans. D’ailleurs là-bas il a parlé de l’Arménie comme d’une "nation chrétienne au milieu d’un océan islamique". Le message, c’est : si on ne fait rien, les massacres et les persécutions menées par Daesh dans la région, auront bientôt lieu chez nous.

Avec un vocabulaire moins guerrier, Valérie Pécresse fait la même chose, elle va adresser une carte postale à l’électorat catholique conservateur. C’est d’ailleurs assez ironique, elle a passé des années à gommer son image un peu lisse de catho versaillaise, et là pour rassurer une partie de son électorat, elle remet en avant sa foi et son côté "tradi".

François Fillon déjà en 2016

Toutefois les deux candidats n’ont rien inventé, François Fillon avait fait la même chose.
Il avait fait de la défense des Chrétiens d’Orient l’un de ses combats, il s’était rendu en Irak, au Kurdistan, et il avait bâti en partie son succès à la primaire de la droite en 2016 là-dessus. Et ce n’est pas un hasard si son ancien directeur de campagne s’occupe désormais de Valérie Pécresse.

Derrière tout ça, il y a donc cette bataille, on se dispute les orphelins de François Fillon… on envoie des messages aux catholiques, car ils détiennent peut-être la clef, non pas du paradis, mais du deuxième tour. Là ce n’est pas une guerre de civilisation, c’est une guerre électorale, pour la présidentielle française, et oui elle se déroule en Arménie, à 4500 kilomètres de Paris…

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/