1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : Mélenchon inaugure ses nouveaux locaux et se veut rassembleur
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : Mélenchon inaugure ses nouveaux locaux et se veut rassembleur

DÉCRYPTAGE - Le député et président de La France Insoumise montre patte blanche pour commencer la campagne, alors que les candidats à gauche vont se multiplier.

Le député et président de La France Insoumise Jean-Luc Mélenchon dans ses nouveaux locaux de campagne présidentielle, le 14 janvier 2021 à Paris
Le député et président de La France Insoumise Jean-Luc Mélenchon dans ses nouveaux locaux de campagne présidentielle, le 14 janvier 2021 à Paris
Crédit : Bertrand GUAY / AFP
Présidentielle 2022 : Mélenchon inaugure ses nouveaux locaux et se veut rassembleur
13:34
Présidentielle 2022 : Mélenchon inaugure ses nouveaux locaux et se veut rassembleur
13:34
Marie-Bénédicte Allaire
Marie-Bénédicte Allaire
Animateur

Jean-Luc Mélenchon a inauguré ses nouveaux locaux de campagne pour la présidentielle 2022 à l'occasion de ses voeux à la presse, jeudi 14 janvier. Le président de La France Insoumise (LFI) et ses équipes viennent d'emménager dans deux étages d'un immeuble loué pas très loin de la place de la République à Paris (10e arrondissement). Ils ont quitté sans regret le siège de LFI, petit local tarabiscoté. 

Une façon de tourner la page de la perquisition en 2018 qu'ils veulent tous oublier. Ici il y a de l'espace, de la lumière, une petite cour, et bientôt un studio de télévision pour produire des émissions maison. Selon le député Bastien Lachaud, "Le studio sera opérationnel début février".
 
À 16h pile, devant un pupitre quasi présidentiel, Jean-Luc Mélenchon défend avec son éloquence coutumière la nécessité d'une information plurielle et libre. Pour ne pas être tributaire des grands réseaux, les Insoumis ont maintenant leur propre plateforme, "Action populaire", mais ils veulent aller plus loin : "Comment organiser nos relations avec l'officialité médiatique. Nous avons besoin d'avoir d'autres relations avec la presse telle qu'elle existe", dit Mélenchon.

"Ne vous arrêtez pas à mon apparence"

Jean-Luc Mélenchon soupçonne les médias de parti pris pro-Macron, au motif qu'ils appartiennent en majorité à de grands groupes financiers. Cela n'a donc l'air de rien, mais tout à coup, il tend le calumet de la paix. Mais comme il se connaît, il ajoute ceci : "Ne vous arrêtez pas à mon apparence ou à ce qu'on vous dit de mon caractère. Je n'ai proposé à personne de m'épouser. Je propose un programme politique".
 
Plus sérieusement, le candidat fait quelques mises au point. Il ne veut pas tout nationaliser, n'est ni antisémite, ni partisan de conquérir le pouvoir pas la violence. Jean-Luc Mélenchon est le premier candidat à gauchemais il ne sera pas le seul. Il essaie donc de s'imposer comme le seul qui sera en mesure de rassembler et de parvenir au second tour. 

D'ailleurs, même avec ses concurrents il s'est adouci. La preuve : "nous ne sommes pas d'accord avec Europe Écologie-Les Verts et le PS, mais il n'y a pas de drame et ça n'interdit pas de discuter", a-t-il dit. À voir si ses bonnes résolutions tiennent sur la durée.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/