1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : Marine Le Pen, youtubeurs et longs entretiens pour adoucir son image

Présidentielle 2022 : Marine Le Pen, youtubeurs et longs entretiens pour adoucir son image

ÉDITO - À l'approche des élections présidentielles 2022, Marine Le Pen veut montrer un autre visage d'elle au grand public.

Marine Le Pen, le 10 février 2021
Marine Le Pen, le 10 février 2021
Crédit : Christophe ARCHAMBAULT / AFP
Présidentielle 2022 : Marine Le Pen tente d'adoucir son image
03:16
Présidentielle 2022 : Marine Le Pen tente d'adoucir son image
03:16
L'Edito Politique - Olivier Bost
Olivier Bost
Journaliste

Marine Le Pen veut adoucir son image en parlant beaucoup, longtemps et surtout d'elle ! Et ce n'est pas la première fois que Marine Le Pen veut s'adoucir.

En 2016, avant la précédente présidentielle, elle avait mené la même opération. Pour 2022, sentant frémir la possibilité d’une victoire, elle fait les choses en plus grand. Un entretien vidéo d'une heure avec Valeurs Actuelles. Une longue interview, dans L'Incorrect, une revue tenue par les amis de Marion Maréchal. Et dans les médias plus grand public, une longue soirée sur BFMTV et de nouvelles émissions à venir.

Des discussions sont en cours avec des youtubeurs, pas McFly et Carlito, ceux qui échangent avec Emmanuel Macron, mais d'autres, promet l'un de ses stratèges. Les proches de Marine Le Pen gardent toujours un excellent souvenir de Confessions intimes avec Karine Le Marchand sur M6. C'est ce moment, décontracté, qu'ils essayent de retrouver aujourd'hui dans tous les formats. Mais qu'est-ce que nous pouvons encore apprendre sur Marine Le Pen ?

Fendre l'armure

Cela fait 20 ans que Marine Le Pen est dans la vie politique française. Et pourtant elle pense que les Français ne la connaissent pas bien. Alors elle veut fendre l’armure comme elle l'a confié à Marie Moley du service politique de RTL en fin de semaine dernière. "Oui, je veux fendre l'armure, permettre aux Français de mieux me connaître pour mieux me juger peut-être. Je n'ai pas une image qui correspond à ce que je suis..." 

À lire aussi

Fendre l'armure c'est presque aussi vieux qu'une candidature à la présidentielle. Là, l'opération est totalement assumée. Marine Le Pen estime qu'elle doit casser une image dure, rigide. Elle parle de ses doutes, de ses erreurs, d'avoir déçu, comme l'analyse l'un de ses proches : "Aujourd'hui, nous avons d'avantage un déficit d'image qu'un déficit d'idées."
Pour les idées, c'est réglé, estime ce responsable RN : "Le quinquennat a validé les analyses que nous portons depuis 40 ans."
 
Revenons-en à Marine Le Pen : comment s'y prend-t-elle pour adoucir son image ? Je vais mettre mal à l'aise tous ceux qui s'opposent à Marine Le Pen mais elle apparaît sympa dans ses entretiens, ce qui n'est pas toujours le cas lorsque vous l'entendez le matin ou quand vous la voyez à la télévision. Elle apparaît sympa, peut-être, c'est elle qui l'explique, parce que les médias ont changé de comportement avec elle. Il y a moins d'hostilité, ce n'est pas faux. Pour atténuer cette image, Marine Le Pen parle d'elle, de ses 3 enfants, de ce qu'elle a vécu... Fondamentalement il n'y a pas de découverte, de richesses insoupçonnées dans sa vie ou dans son CV. 

Mais c'est adapté au moment : parler de la crise sanitaire est inaudible, tellement tout le monde n'attend qu'une seule parole, celle du Président de la République. Marine Le Pen n'a pas non plus besoin de parler de sécurité ou d'islamisme, ses concurrents font le travail pour elle. Parler de soi, finalement, c'est la seule chose que ses concurrents ne feront pas à sa place et où elle ne sera pas contredite.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/