1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : Macron-Le Pen, deux conceptions différentes de la souveraineté
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : Macron-Le Pen, deux conceptions différentes de la souveraineté

PODCAST - François Lenglet s'intéresse au thème de la souveraineté économique qui s'est imposé dans la campagne présidentielle au côté du pouvoir d'achat. L'opposition Macron-Le Pen est-elle l'incarnation du clivage entre populistes et mondialistes ?

Marine Le Pen et Emmanuel Macron
Marine Le Pen et Emmanuel Macron
Crédit : JOEL SAGET, ERIC FEFERBERG / AFP
Saison 3 - 28. Macron-Le Pen, deux conceptions différentes de la souveraineté
00:10:18
François Lenglet - édité par Sylvain Zimmermann

Emmanuel Macron et Marine Le Pen s'affrontent donc à nouveau au second tour de l'élection présidentielle. Il ne s'agit pas pour autant d'une répétition de 2017. Le clivage entre les deux adversaires s'est affiné.

Un thème s'est imposé dans la campagne présidentielle à côté du pouvoir d’achat, et il est également très présent au second tour, c’est celui de la souveraineté. La souveraineté économique notamment. Il s’agit de maîtriser son destin. C'est-à-dire qu’un peuple fasse ses choix et en mesure les conséquences, en matière d’énergie, d’industrie, de prestations sociales, de politique budgétaire…

C'est la déclinaison française d’un slogan qui a été au cœur du Brexit : "Take back control" ("reprenons le contrôle"). C’était aussi ai cœur de l’élection de Donald Trump. La France a-t-elle "perdu le contrôle" de son destin ces dernières décennies ? C’est en tout cas le sentiment qu’ont de nombreux électeurs.

La mondialisation inquiète

La mondialisation a donné le sentiment que les contraintes extérieures étaient telles qu’on avait plus le choix en matière de délocalisation, ou de baisses des impôts, ou de règle de budgétaire, d’ouverture de frontières, etc.

À écouter aussi

La mondialisation, c’est la part belle faite aux entreprises, au capital, et à la mobilité du capital, parfois au détriment des citoyens. Du début des années 80 jusqu’à aujourd’hui, le capital était considéré comme quelque chose à laquelle il fallait s’adapter. La construction européenne, au moment du marché unique, en a rajouté une couche. Du coup, les peuples se sont convaincus qu’ils avaient plus vraiment le choix.

Abonnez-vous à ce podcast

>> Hors-série Lenglet-Co, un podcast hebdomadaire présenté par François Lenglet, qui vous donne les clés pour tout comprendre des évolutions et des mutations économiques, en Europe et dans le monde. Le journaliste en profite aussi pour tordre le cou à de nombreuses idées reçues sur l'économie.

Si vous souhaitez poser des questions à François Lenglet, écrivez à temoins@rtl.fr.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/