1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : un nouveau parti pour Emmanuel Macron ?
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : un nouveau parti pour Emmanuel Macron ?

DÉCRYPTAGE - Face au nombre important de formations politiques qui composent la majorité, le candidat-président planche sur la création d'un grand parti.

Emmanuel Macron, lors de son unique meeting à La Défense Arena à Nanterre, le 2 avril 2022.
Emmanuel Macron, lors de son unique meeting à La Défense Arena à Nanterre, le 2 avril 2022.
Crédit : Thomas COEX / AFP
Présidentielle 2022 : un nouveau parti pour Emmanuel Macron ?
00:01:26
Marie-Pierre Haddad

Restructuration de l'espace politique. Comme lors de l'élection présidentielle de 2017, Emmanuel Macron poursuit pas à pas sa recomposition du paysage politique. Selon Le Parisien, cela pourrait aller jusqu'à la création d'un grand parti. 

Emmanuel Macron avait posé les premières bases de cette formation mi-mars. "J'ai entendu, chez celles et ceux qui se présentent à l'élection, des avis différents des miens avec lesquels on peut travailler. Nous devons savoir nous entendre autour de l'essentiel", déclarait-il. Avant le premier tour, le candidat a émis le vœu d’un rassemblement "de la social-démocratie au gaullisme en passant par les écologistes".

Etape suivante franchie dans Le Figaro le 6 avril dernier. "Je crois profondément que l’on répond aux angoisses par des mesures concrètes et de l’efficacité. Si l’on veut faire cela de manière claire, il ne faut pas recréer la IVe République dans la Ve République. Je suis donc favorable à l’unité, au rassemblement et à la clarté", expliquait-il.

Autant de formations que de sensibilités politiques

Cette volonté vient s'ajouter à toutes les formations politiques déjà existantes et qui composent la majorité présidentielle : La République En Marche, Agir, MoDem, Territoires de Progrès qui représentent les macronistes à sensibilité de gauche, Fédération progressiste, lancé par l'ancien ministre socialiste François Rebsamen, sans oublier Horizons fondé par Edouard Philippe et visant à attirer des élus de droite.

À écouter aussi

Toutes ces sensibilités qui incarnent le "et en même temps" macroniste sont elles-mêmes rassemblées sous une même entité : Ensemble Citoyens. Jusqu'à présent, le projet piétine du fait du jeu de pouvoir entre tous les acteurs politiques. 

Cherche majorité pour réformes "parfois impopulaires"

C'est pourquoi Emmanuel Macron commence à sonder certains proches, à en croire Le Parisien. "On aura besoin d’une majorité solide et ouverte pour faire passer des réformes parfois impopulaires comme les retraites", justifie un élu de poids, venu de la droite dans le journal. Le président-candidat a ainsi missionné son entourage restreint afin de faire aboutir ce grand parti de la majorité. 

Le secrétaire général de l’Élysée Alexis Kohler ainsi que les ministres Gérald Darmanin, Sébastien Lecornu, Bruno Le Maire sont mobilisés. De même que le président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand. Sans oublier le conseiller du président Thierry Solère.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/