1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : comment la macronie aborde-t-elle une campagne aussi incertaine ?
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : comment la macronie aborde-t-elle une campagne aussi incertaine ?

Tous les sondages donnent Emmanuel Macron en tête au 1er tour avec de l'avance, mais pour la deuxième place cela semble très ouvert. Comment la majorité présidentielle aborde-t-elle une campagne aussi incertaine ?

Le président Emmanuel Macron au palais présidentiel de l'Élysée, le 13 octobre 2021 à Paris.
Le président Emmanuel Macron au palais présidentiel de l'Élysée, le 13 octobre 2021 à Paris.
Crédit : Ludovic MARIN / AFP
Présidentielle : avec un seuil de qualification au second tour qui sera peut-être bas, la macronie ne sait pas où donner de la tête
02:44
Un air de campagne du 21 octobre 2021
02:44
- édité par Sarah Belien

Un ministre le confesse : "Difficile de dire d'où vient le risque, il faut qu'on soit vigilants sur tous les candidats". Depuis 4 ans et demi, la macronie se prépare au match retour avec Marine Le Pen... Et patatras, plus rien n'est figé. Le seuil de qualification sera peut-être bas, autour de 16%.

Un cadre s'inquiète : "Si tous nos adversaires restent dans un mouchoir de poche c'est complexe, on ne sait pas contre qui on sera au second tour et la campagne n'est pas la même". Vous noterez qu'il y a quand même une certaine assurance qu'Emmanuel Macron, lui, aurait d'office sa place en finale.

Comment faire campagne quand on ne sait pas qui est son principal rival ? Une députée suggère d'abord de "faire campagne pour Macron, pas contre quelqu'un". Et il y a un impératif d'après un cadre de la majorité : "Il faut qu'on impose le récit de la campagne, pour ne pas se faire imposer les thèmes des autres".

En clair, il faut que l'opposition coure après les propositions d'Emmanuel Macron, pas qu'il ait besoin de courir après les prétendants... Reste à savoir sur quels sujets. Le régalien avait le vent en poupe, mais le pouvoir d'achat fait un retour fracassant.

Comment la qualification basse est-elle perçue ?

À lire aussi

Au RN, un proche de Marine Le Pen ne voit pas comment la radicalité d'Eric Zemmour peut dépasser les 15% dans les urnes, il suffit juste d'être au-dessus donc. Chez LR, cela ouvre le champ des possibles avec un espoir de qualification et à gauche on n'exclut pas d'avoir à un moment un candidat qui grimpe et se retrouve dans le mouchoir de poche.

À 6 mois du second tour, les cartes peuvent encore beaucoup bouger, au point que certains imaginent des scénarios, disons baroques... Comme ce ténor LR qui joue la provoc avec "un second tour Le Pen-Zemmour". Bref, cette précampagne fait beaucoup cogiter.

Le porte-à-porte du jour

La "grande marche" des macronistes version 2021-2022 a un nouveau nom : "5 ans à l'écoute", selon nos informations. L'histoire ne dit pas si les 5 ans à l'écoute sont les 5 ans passés ou les 5 ans à venir. Mais les marcheurs vont aller à la rencontre des Français à partir de ce week-end pour écouter ce qu'ils pensent du bilan d'Emmanuel Macron et voir ce qu'ils attentent pour un éventuel second quinquennat.

Le visuel de la "grande marche".
Le visuel de la "grande marche".
Crédit : Aurélie Herbemont / RTL
La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/