1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : après Le Pen, Taubira lance à nouveau un appel aux maires
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : après Le Pen, Taubira lance à nouveau un appel aux maires

Selon le dernier décompte du Conseil constitutionnel, Christiane Taubira n'a que 86 parrainages, loin des 500 requis pour se présenter à l'élection présidentielle. Elle a donc lancé un appel aux maires sur Twitter.

Christiane Taubira est l'une des invités de l'émission "Au Tableau" sur C8
Christiane Taubira est l'une des invités de l'émission "Au Tableau" sur C8
Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Marine Derquenne

Il ne reste plus que 7 jours aux élus pour parrainer le candidat de leur choix pour l'élection présidentielle. Christiane Taubira n'a pas encore obtenu ses 500 parrainages et en est encore loin. La candidate sortie victorieuse de la primaire populaire n'a pour l'instant que 86 parrainages validés par le Conseil constitutionnel.

Sur Twitter, Christiane Taubira a donc fait appel aux maires, une nouvelle fois. "Depuis plusieurs semaines, je m'adresse à vous. Je ne suis pas la seule, je le sais". En effet, Marine Le Pen a aussi lancé un appel aux élus dans une vidéo diffusée lundi 21 février sur son compte.

"Ma campagne est suspendue aux parrainages", regrette Christiane Taubira. Elle explique toutefois qu'elle "ne critique pas le principe : un filtre est nécessaire, mais je le crois aujourd'hui dépassé".

Valérie Pécresse avait soumis l'idée de modifier la règle des parrainages pour les candidats au-dessus de 10% dans les sondages car elle considérait que  "ce n'est pas possible dans une grande démocratie, quand on pèse plus de 10% des intentions de vote de ne pas pouvoir se présenter". Si Taubira n'entre pas dans le cadre fixé par Pécresse car elle n'est qu'à 4% dans le sondage BVA pour Orange et RTL, elle affirme dans son appel aux maires être tout à fait légitime : "J'ai été désignée par une primaire de 400.000 votants, la plus importante - et de loin - de cette campagne présidentielle".

À lire aussi

Enfin, elle conclut en rappelant qu'elle n'est "la femme d'aucun parti". Christiane Taubira l'affirme : "Votre parrainage n'est pas un soutien" mais un témoignage de "confiance dans la République". "Avec les autres, nous avons besoin de vous pour que le débat auquel  notre pays a droit débute vraiment", termine la candidate.

D'autres candidats en difficulté

Pour l'instant, Jean-Luc Mélenchon n'a obtenu que 370 parrainages. Il reste encore une quarantaine de parrainages à récolter pour Marine Le Pen. Éric Zemmour est aussi en difficulté pour récolter l'intégralité des parrainages requis pour être candidat. Il n'en a reçu que 291 pour l'instant. Le candidat d'extrême droite a assuré sur Cnews et Europe 1 que c'était "très possible" qu'il n'obtienne pas ses parrainages avant le 4 mars. Selon lui, cela rendrait le scrutin "illégitime". Florian Philippot, n'ayant obtenu qu'un seul parrainage, s'est d'ailleurs retiré de la campagne pour cette raison.

À noter que Jean LassalleFabien RousselValérie PécresseEmmanuel MacronAnne Hidalgo, Nathalie Arthaud et Emmanuel Macron ont quant à eux d'ores et déjà recueilli leurs 500 parrainages. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/