1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : 7 différences entre les programmes de Zemmour et Le Pen
4 min de lecture

Présidentielle 2022 : 7 différences entre les programmes de Zemmour et Le Pen

Si Éric Zemmour et Marine Le Pen sont tous les deux plus ou moins de la même famille politique, leurs avis divergent sur certains sujets.

Marine Le Pen et Eric Zemmour, le 21 février 2022.
Marine Le Pen et Eric Zemmour, le 21 février 2022.
Crédit : AFP
Marine Derquenne

Dans la famille de l'extrême droite, Marine Le Pen et Éric Zemmour se livrent une guerre ouverte, à tel point que leur concurrence menace leur présence au second tour. Alors que Marine Le Pen confirme sa dynamique dans le dernier sondage BVA pour Orange et RTL, atteignant 19% des intentions de vote, le candidat de Reconquête Éric Zemmour qui stagne et peine à relancer sa campagne, est crédité à 11% des intentions de vote. Sa qualification pour le 2e tour est très compromise à ce stade. 

Quelles sont les différences qui séparent les deux candidats ? Tandis que la candidate du Rassemblement national fait du pouvoir d'achat un de ses sujets principaux de sa campagne, le candidat de Reconquête ! tente de relancer sa campagne en renforçant ses mesures sur l'immigration. Malgré les points communs de leurs programmes fixés sur la priorité nationale, des différences majeures les séparent.

1 - Le pouvoir d'achat au cœur de la campagne de Marine Le Pen

Marine Le Pen veut abaisser la TVA sur le carburant à 5,5%. Elle a déclaré, dans un de ses meetings, qu'elle avait "démarré la campagne avec le pouvoir d’achat au mois de septembre parce que déjà, à l’époque, on voyait une explosion du prix de l’énergie, du gaz, du fioul, de l’électricité, du carburant et tout le reste".

De son côté, le candidat de Reconquête ! propose plutôt que les patrons payent une partie de l'essence de leurs employés.

2 - Opposés sur le rétablissement de l'ISF

À écouter aussi

Sur le rétablissement de l'impôt de solidarité sur la fortune, l'ISF, Marine Le Pen est pour, tandis qu'Éric Zemmour y est opposé. Il souhaite même supprimer l'IFI, l'impôt sur la fortune immobilière avec lequel Macron a remplacé l'ISF. Selon le candidat de Reconquête !, l'IFI est devenu "un impôt confiscatoire".

3 - Deux candidats, deux positions sur la retraite

La candidate du Rassemblement national veut abaisser l'âge de départ à la retraite à 60 ans après 40 annuités, tandis que le candidat de Reconquête veut repousser cet âge légal à 64 ans tout en l'ajustant en fonction de la pénibilité de l'emploi. 

Sur la pension minimum, il y a une légère différence entre eux : la candidate du RN souhaite une retraite minimale de 1.000 euros, tandis qu'Éric Zemmour prévoit de revaloriser jusqu'à 600 euros par an les petites retraites inférieures à 1.300 euros mensuels.

4 - Divergences sur la renationalisation des autoroutes

La candidate du Rassemblement national promet, si elle est élue, de renationaliser les autoroutes car, selon elle, cela "permettra de faire baisser de 10 à 15% le prix des péages, de livrer un milliard et demi d’euros par an au budget de l’État et ainsi permettre la mise en œuvre de politiques de réaménagement du territoire", affirmait-elle dans Le Figaro en septembre dernier.

Quant au candidat de Reconquête !, il ne souhaite pas nationaliser les autoroutes car il estime que ça coûterait "trop cher".

5 - La PMA pour toutes : abrogée par Zemmour, maintenue par Le Pen

Autre point de divergence entre les deux candidats : la loi sur la PMA pour toutes qui permet aux couples de femmes d'avoir un enfant. Marine Le Pen ne veut pas y toucher, alors qu'Éric Zemmour veut revenir sur cette loi pour "mettre fin aux dérives qui remettent en cause la famille et qui menacent les enfants" tel qu'il l'explique dans son programme.

6 - Le concept de "remigration" utilisé par Zemmour et rejeté par Le Pen

Sur l'immigration, les candidats ont des positions similaires. Ils veulent tous les deux réduire drastiquement le nombre d'étrangers réguliers et irréguliers sur le territoire national, mettre fin au regroupement familial, supprimer le droit du sol, expulser les étrangers chômeurs au bout de six mois pour Zemmour et un an pour Le Pen, expulser les criminels et délinquants étrangers, durcir les conditions de naturalisation. Ils défendent tous les deux la priorité nationale et veulent interdire les aides sociales pour les étrangers extra-européens. S'ils sont élus, ils souhaitent aussi mettre en place un référendum pour l'immigration.

Mais ils se différencient sur une mesure phare : Éric Zemmour veut créer un ministère de la remigration, tandis que Marine Le Pen s'est dit en "profond désaccord avec ce concept" qu'elle considère "profondément injuste" et "totalement antirépublicain". De son côté, la candidate du Rassemblement national ne veut pas créer de ministère de remigration ni de l'immigration, mais elle déléguera sa politique migratoire au ministère de l'Intérieur.

7 - Des positions divergentes sur l'accueil des réfugiés ukrainiens

Au lendemain de l'invasion de l'Ukraine par Vladimir Poutine, Marine Le Pen s'est montrée favorable à l'accueil de réfugiés ukrainiens sur le territoire français. De son côté, Éric Zemmour était clairement défavorable à l'accueil des réfugiés ukrainiens en France. Il est revenu ensuite sur ses propos et a déclaré que "pour les Ukrainiens qui préfèrent venir en France, parce qu'ils y ont des attaches, parce qu'ils ont de la famille, parce qu'ils sont francophones, alors il faut les accueillir le temps que les bombardements cessent".

Pour en savoir plus sur les programmes des candidats à l'élection présidentielle, rendez-vous sur le comparateur de programme de RTL.fr.

La rédaction vous recommande

 

À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/