1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : le concept de "remigration" de Zemmour qualifié d'"antirépublicain" et "injuste" par Le Pen
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : le concept de "remigration" de Zemmour qualifié d'"antirépublicain" et "injuste" par Le Pen

Marine Le Pen s'est fermement opposée au concept de "remigration" repris par Éric Zemmour.

Marine Le Pen et Eric Zemmour.
Marine Le Pen et Eric Zemmour.
Crédit : AFP
Marine Derquenne

Éric Zemmour a annoncé sur M6 vouloir mettre en place un ministère de la Remigration pour expulser "un million d'étrangers indésirables" sur cinq ans. Invitée mardi 22 mars sur BFTMV, la candidate du Rassemblement national Marine Le Pen a critiqué ce concept de "remigration" qu'elle considère "profondément injuste" et "totalement antirépublicain". 

Marine Le Pen a rappelé que "c'est un concept qui a été créé par quelqu'un qui s'appelle Jean-Yves Le Gallou [une ancienne personnalité du Front National]. L'idée qu'il prônait était de supprimer la nationalité française à des gens qui l'avaient déjà obtenue. Soit par naturalisation, soit en vertu du droit du sol" mais "de manière globale et générale. Nonobstant le comportement individuel de chacun, qui peut entraîner la déchéance de nationalité qui peut être parfaitement justifiée".  

Marine Le Pen assure qu'elle a "toujours été en profond désaccord avec ce concept" de remigration

Marine Le Pen a affirmé qu'elle a "toujours été en désaccord profond avec ce concept. Il semblerait qu'il ait évolué avec ce que propose Éric Zemmour, et je ne sais pas quel périmètre il lui donne aujourd'hui. Mais je sais ce qu'il contenait quand ce concept a été créé". 

"Je n'aurais pas donné la nationalité française à un certain nombre de personnes qui l'ont obtenu automatiquement si j'avais été au pouvoir" à l'époque, a-t-elle affirmé la candidate du RN.  "Mais je n'étais pas au pouvoir, et la loi a fait qu'ils ont obtenu la nationalité française. Et bien, ils la garderont." a-t-elle assuré.

À lire aussi

"Les gens qui ont obtenu la nationalité française, y compris sur des critères que je conteste, ils sont des Français  à part entière et ils conserveront donc la nationalité française" a-t-elle déclaré. Elle ne souhaite pas créer de ministère de remigration ni de l'immigration, et délèguera sa politique migratoire au ministre de l'Intérieur. 

Cette proposition d'Éric Zemmour, qu’il n’avait jamais formulée avant sa venue sur le plateau du 19:45 sur M6 lundi 21 mars, a fait polémique y compris dans son propre camp. Une idée qu'il tente d'utiliser pour redynamiser sa campagne tandis qu’il dégringole dans les sondages.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vou