1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Pourquoi les entreprises bénéficient-elles le plus des baisses d'impôts ?
2 min de lecture

Pourquoi les entreprises bénéficient-elles le plus des baisses d'impôts ?

ÉDITO - Le président de la République Emmanuel Macron fait le pari d'une politique de l'offre. Pour relancer l'activité, il faut que les entreprises aillent mieux.

Une déclaration d'impôts envoyée aux contribuables (illustration)
Une déclaration d'impôts envoyée aux contribuables (illustration)
Crédit : Philippe HUGUEN / AFP
Pourquoi les entreprises bénéficient le plus des baisses d'impôts ?
04:04
Pourquoi les entreprises bénéficient le plus des baisses d'impôts
04:04
François Lenglet

Alors que le gouvernement présente ce lundi 24 septembre son Budget pour l'année 2019, il a déjà annoncé une baisse des impôts de 6 milliards d'euros pour les ménages. Un chiffre vraisemblable, mais qui ne représente que 0,4% du revenu total des Français.

Cette baisse d'impôts n'est pas nouvelle puisque toutes les annonces avaient déjà été faites. Il s'agit principalement de la baisse des cotisations sociales pour tous les salariés dès le mois d'octobre, et de la disparition progressive de la taxe d'habitation pour 4 foyers fiscaux sur 5. Il y aura également la réduction des cotisations sociales sur les heures supplémentaires à compter d'octobre 2019.

Le pouvoir d'achat dépend à la fois de l'évolution des salaires et de celle des impôts. S'il est trop tôt pour dire comment les rémunérations vont évoluer, ça va aller mieux du côté des impôts.

Le pouvoir d'achat des Français peut ainsi s'améliorer, mais il restera toujours des catégories de victimes vraiment pénalisées, comme les retraités, mais aussi les fumeurs et les automobilistes avec l'augmentation des taxes sur le tabac et le carburant.

Une grosse ristourne pour les entreprises

À lire aussi

De leur côté, les entreprises ont décroché le gros lot car elles paieront 22 milliards d'euros d'impôts en moins l'année prochaine, après 11 milliards d'économies en 2018. Cette différence de traitement avec les ménages est liée au pari économique d'Emmanuel Macron.

Le président est partisan d'une politique de l'offre : pour relancer l'activité en France, il faut d'abord que les entreprises aillent mieux, pour qu'elles investissent et qu'elles embauchent. 

C'est difficile de dire si ce pari a des chances d'être gagné. Car aujourd'hui, il n'y a pas de preuve tangible. Peut-être parce que le quinquennat a commencé par des hausses d'impôts sur les ménages.

Peut-être aussi parce que la baisse du chômage a été masquée par la baisse des emplois aidés. En tous cas, c'est une stratégie qui demande du temps, il est encore trop tôt pour tirer des conclusions.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/