2 min de lecture Coronavirus

Pourquoi Emmanuel Macron va-t-il parler aux Français ce dimanche ?

ÉDITO - Emmanuel Macron a finalement décidé d'accélérer son calendrier et s'adressera à la Nation dès ce dimanche soir, lors d'une allocution solennelle à 20 heures.

Micro générique Switch 245x300 L'Edito Politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Pourquoi Emmanuel Macron va-t-il parler aux Français ce dimanche ? Crédit Image : Ludovic MARIN / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Edito Politique - Olivier Bost
Olivier Bost
édité par Venantia Petillault

Mais pourquoi Emmanuel Macron s'adressera-t-il dimanche aux Français ? Il y a une semaine pile à la même heure, je vous parlais de la prochaine intervention du président de la République mais de celle de début juillet.

Je vous disais comment Emmanuel Macron voulait orienter la suite du quinquennat : rechercher du consensus. Je vous disais aussi que d'ici là, ballons d'essai, tentatives d'influence et rumeurs allaient se multiplier. J'étais en deçà de la réalité. 

La semaine a été très chahutée : un festival de paroles maladroites, de silences gênés et de fuites malheureuses. Dimanche par sa prise de parole, Emmanuel Macron va d'abord refermer plusieurs chapitres, disons-le, un peu brouillons pour certains et préparer la suite. Même si personne ne le dit encore comme ça, il n'y a pas de deuxième vague de l'épidémie de Covid-19 à l'horizon. Nous pouvons passer à autre chose...

Emmanuel Macron va donc refermer cette page de la crise sanitaire et parler maintenant de la crise économique à venir. Il y a la question des dernières restrictions, de l'école, de l'activité économique, des destructions massives d'emploi. Toutes ces questions ne peuvent pas attendre début juillet, juste avant les premiers départs en vacances. Il y a urgence et il faut déjà y répondre. Il y a aussi une atmosphère politique pesante alors que le président est en recherche de cohésion nationale, de grands objectifs à partager.

Un pays profondément fracturé

À lire aussi
Le 8 juin 2020 à Paris après le confinement entreprises
Coronavirus : quel avenir pour les 3 millions d'entreprises de proximité ?

Les manifestations contre les violences policières, contre le racisme ont rappelé que notre pays était profondément fracturé. En toile de fond ce qui se joue est grave. C'est l'autorité de l'État, c'est la jeunesse, c'est le réveil après la Covid-19 d'une multitude de contestations. Ce qui se passe peut venir parasiter les messages qu'Emmanuel Macron veut faire passer pour la suite du quinquennat. Et puis, il faut aussi mettre fin aux concours d’échalote dans la majorité. Faut-il remplacer Edouard Philippe ? Faut-il demander un effort aux riches ? Là aussi, le bruit de fond est assez cafouilleux. Le chef de l'État doit déminer le terrain en quelque sorte, avant de se projeter pour la suite. Avant de nous dire, enfin, comment il va se réinventer.
 
Et là dessus, il faut aussi qu'il s'avance un peu plus. Emmanuel Macron doit commencer à expliquer ce qu'il veut faire, parce que pour l'instant pour reprendre l'expression d'un ancien conseiller, "nous sommes dans la pensée complexe". Il consulte des économistes, des syndicats, des intellectuels et il attends les propositions des présidents d'assemblées, des consultations sur l'hôpital et les idées des citoyens pour le climat. Le président ne veut pas être tout seul à proposer des solutions.

C'est le message qu'il fait passer à ceux qu'ils rencontrent en ce moment. Mais pour que tout le monde comprenne cette démarche et cette nouvelle façon de faire, c'est quand même plus simple qu'il le dise lui-même, directement aux Français. Vu les audiences de ses trois dernières interventions, c'est trois records absolus. Il aurait tort de se priver de ce privilège. Celui d'accaparer tous les médias, un dimanche soir pour un message sans filtre et sans commentaire. Un privilège de président...

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Économie Crise économique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants