1 min de lecture Société

Pour Marlène Schiappa le harcèlement de rue est "quasiment inexistant en Corse"

VU DANS LA PRESSE - "C'est quelque chose de culturel, le respect des femmes", a assuré la ministre déléguée à la Citoyenneté jeudi 10 septembre.

Marlène Schiappa, le 25 novembre 2019
Marlène Schiappa, le 25 novembre 2019 Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / POOL / AFP
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

"J'aimerais bien qu'on laisse les Corses un peu tranquilles s'il vous plaît, ils ne vous ont rien demandé". Sur RTL lundi, Marlène Schiappa assurait que le projet de loi sur le séparatisme sur lequel elle travaille actuellement avec le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin ne concernait pas sa région natale. Une position qu'elle a répétée et justifiée sur la chaîne CNews jeudi 10 septembre.

"Les phénomènes de harcèlement de rue sont quasiment inexistants en Corse. C'est quelque chose de culturel, le respect des femmes", a expliqué la ministre déléguée à la Citoyenneté sur CNews. Une courte vidéo reprise par Nicolas Goury, élu normand du Rassemblement national sur son compte Twitter. "Va au bout de ta logique Marlène : Il n'y a pas de harcèlement car il y a peu d'immigration", a-t-il posté dans la matinée.

Comme le note Libération, Marlène Schiappa est actuellement en Corse où elle accompagne Emmanuel Macron en déplacement. Selon elle, "les autorités observent qu'en Corse il y a très peu" de harcèlement de rue. "Dans l'espace public, on respecte les femmes, traditionnellement. Ça ne veut pas dire qu'il n'y a pas de violences intra-familiales."

Il y a un an, l'île était le triste théâtre du féminicide de Julie Douib, tuée par son ex-compagnon après avoir porté plainte contre lui six fois. En juillet dernier, près de 300 personnes se sont rassemblées pour protester contre les violences sexistes et sexuelles à Bastia lors d'une manifestation inédite.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Sexisme Marlène Schiappa
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants