1 min de lecture Gérald Darmanin

Séparatisme : Schiappa et Darmanin veulent "interdire les certificats de virginité"

Les "certificats de virginité" sont dans la ligne de mire du gouvernement. "Ils seront interdits, et nous engagerons des poursuites pénales", a expliqué la ministre chargée de la Citoyenneté.

>
Marlène Schiappa, invitée de RTL du 07 septembre 2020 Crédit Image : Ludovic Marin / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

Le ministère de l'Intérieur prépare actuellement, selon le souhait d'Emmanuel Macron et de Jean Castex, un projet de loi contre les séparatismes. Invitée de RTL ce lundi 7 septembre au matin, Marlène Schiappa a expliqué : "nous voulons interdire les certificats de virginité qui sont encore produits."

"Ils seront interdits, et nous engagerons des poursuites pénales grâce à cette loi, a expliqué la ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur, chargée de la Citoyenneté. C'est une atteinte grave à la citoyenneté et à la dignité des femmes." Les poursuites pénales seront engagées contre celui qui produit le certificat, médecin ou proche. 

"Certains médecins osent encore certifier qu'une femme est vierge pour permettre un mariage religieux, malgré la condamnation de ces pratiques par le Conseil de l'Ordre des médecins", a rappelé Gérald Darmanin dans une interview croisée avec Marlène Schiappa, dans le Parisien.


"On va également mettre clairement dans la loi qu'aucun élu ne pourra prendre de dispositions pour favoriser l'inégalité entre les femmes et les hommes pour mettre en place des pratiques communautaires, comme réserver des horaires de piscine à un sexe plutôt qu'un autre", a ajouté le ministre de l'Intérieur. 

À lire aussi
Des policiers devant la cathédrale Notre-Dame de Reims, le 30 octobre 2020. attentats
Les infos de 5h - Attaque à Nice : la surveillance du territoire et des lieux de culte renforcée

Le projet de loi contre les séparatismes, prévu pour cet automne, doit être au menu du séminaire gouvernemental qui se tiendra mercredi 9 septembre. Le président de la République avait énoncé les grandes lignes de ce dossier en février : "Dans la République, on ne peut pas exiger des certificats de virginité pour se marier ; dans la République, on ne doit jamais accepter que les lois de la religion puissent être supérieures aux lois de la République", avait alors déclaré Emmanuel Macron.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gérald Darmanin Gouvernement Ministre de l'Intérieur
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants