1 min de lecture PMA

PMA pour toutes : "L'État va mentir à l'enfant", estime Marine Le Pen sur RTL

INVITÉE RTL - La présidente du Rassemblement national estime que l'élargissement de la PMA à toutes les femmes doit être soumis au référendum.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
PMA pour toutes : "L'État ne peut pas mentir sur un acte d'état civil", dit Le Pen sur RTL Crédit Image : Frédéric Bukajlo / Sipa Press pour RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Marie-Pierre Haddad

La PMA pour toutes, débattue à partir de ce mardi 24 septembre à l'Assemblée nationale, suscite débats voire divisions dans chaque camp politique, où la liberté de vote sera de mise. Invitée à l'antenne de RTL, Marine Le Pen explique qu'elle ne votera pas le texte en l'état. Mais la présidente du Rassemblement national indique qu'elle ne manifestera pas contre le 6 octobre prochain, contrairement à Marion Maréchal. 

"Je ne manifeste pas pour les sujets de société parce que je considère que les sujets de société devraient être réglés par un référendum, plutôt qu’une Assemblée nationale qui est de moins en moins représentative des grands courants de pensée de la société", explique-t-elle en demandant "en quoi la PMA pour toutes les femmes est un progrès". 

Selon la présidente du Rassemblement national, "l'idée que la puissance publique, l'État va mentir à l'enfant en lui disant sur son état civil : 'Tu es né de deux mamans'. Ce mensonge n'est pas tenable. Il n'est pas possible, à mon sens, de dire à un enfant : 'Tu n'es pas né d'un père et d'une mère', même si l'enfant ne le connaît pas".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
PMA Marine Le Pen Rassemblement national
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants