1 min de lecture François-Xavier Bellamy

"On n'est pas couché" : Bellamy explique pourquoi il est contre la PMA pour toutes

Député européen, François-Xavier Bellamy est notamment contre le fait d'offrir la PMA à "des personnes qui ne sont pas malades".

François-Xavier Bellamy,  invité de l'émission "On n'est pas couché", le 21 septembre 2019
François-Xavier Bellamy, invité de l'émission "On n'est pas couché", le 21 septembre 2019 Crédit : Capture d'écran Twitter
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
Journaliste

Invité de l'émission On n'est pas couché, ce samedi 21 septembre, François-Xavier Bellamy, député européen des Républicains (LR), est revenu sur le sujet de la procréation médicalement assistée (PMA), sur lequel il a fait polémique dans un entretien accordé au Journal du Dimanche.

L'ancien professeur de philosophie estime que les personnes pouvant bénéficier de la PMA doivent être seulement celles qui sont malades : "La médecine répare les corps et c'est le cas aujourd'hui de la procréation médicalement assistée. Aujourd'hui, la PMA est ouverte à des couples où l'un des deux partenaires est affecté par une infertilité qu'il faut faire reconnaître par un diagnostic médical. Or, on nous dit maintenant qu'il va être question d'offrir la même technique à des personnes qui, pour le coup, ne sont pas malades".

François-Xavier Bellamy est également revenu sur sa position concernant l'avortement : "Si on écoute ce que disait Simone Veil, l'avortement est quelque chose qui n'a rien d'anodin et c'est une forme de drame. Est-ce qu'on ne pourrait pas se dire que ça vaudrait le coup d'accompagner les femmes pour qu'elles puissent faire un vrai choix de manière libre ? C'est quelque chose qui pourrait nous réunir tous, je l'espère".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François-Xavier Bellamy PMA Avortement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants