1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Pécresse et le "grand remplacement" : "On a toujours tort de reprendre les mots de ses adversaires", dénonce Le Maire
1 min de lecture

Pécresse et le "grand remplacement" : "On a toujours tort de reprendre les mots de ses adversaires", dénonce Le Maire

Bruno Le Maire a critiqué son ancienne collègue aux Républicains Valérie Pécresse sur son utilisation de la théorie du "grand remplacement", chère à Eric Zemmour.

Bruno Le Maire et Valérie Pécresse
Bruno Le Maire et Valérie Pécresse
Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Bruno Le Maire est l'invité RTL ce vendredi 18 février
00:12:13
Bruno Le Maire est l'invité RTL ce vendredi 18 février
00:12:13
Alba Ventura & Romain Giraud

Blâmée après avoir repris les termes de la théorie du "grand remplacement" chère à Éric Zemmour en meeting au Zénith le dimanche 13 février dernier, Valérie Pécresse a reçu une nouvelle critique ce vendredi 18 février.

Cette fois-ci, c'est un membre du gouvernement, en la personne du ministre de l'Économie Bruno Le Maire, son ancien collègue aux Républicains et ainsi qu'au sein du gouvernement Fillon, qui s'en est chargé. Invité de RTL, il a affirmé qu'en politique, "on a toujours tort de reprendre les mots de son adversaire". 

"Ce sont ses propres convictions que l'on doit défendre, avec ses propres mots. C'est comme ça qu'on gagne le cœur des Français et le soutien des Français", a-t-il dit. 

Valérie Pécresse avait en effet affirmé qu'il n'y avait "pas de fatalité, ni au grand déclassement, ni au grand remplacement", face aux quelque 7.000 militants présents dans la salle. Une déclaration qui n'avait pas manqué de faire réagir.

À lire aussi

Cette dernière avait tenté de s'expliquer le lendemain sur RTL. Elle avait, entre autres, dénoncé "la mémoire de bigorneaux" des observateurs qui ont vu dans son discours une convocation de la théorie du "grand remplacement". 

Des explications qui semblent ne pas avoir convaincu puisque la candidate LR perd 1 point ce vendredi et est créditée de 13,5% des intentions de voteselon notre sondage BVA-Orange pour RTL. Valérie Pécresse est désormais derrière Eric Zemmour et Marine Le Pen. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/