1 min de lecture Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy contre-attaque, plus déterminé que jamais

DÉCRYPTAGE - L'ancien président Nicolas Sarkozy est sorti de son silence après les révélations sur sa mise sur écoute. Il signe une tribune virulente dans "Le Figaro" vendredi 21 mars.

Nicolas Sarkozy à Bruxelles, le 11 décembre 2009
Nicolas Sarkozy à Bruxelles, le 11 décembre 2009 Crédit : GEORGES GOBET / AFP
Générique 3
Dominique Tenza et La rédaction numérique de RTL

Même s'il est apparu tout sourire ces derniers jours au concert de sa femme, Nicolas Sarkozy n'a manifestement pas digéré la révélation de sa mise sur écoute. "Fini de rire !" écrit l'ancien président dans une tribune publiée dans Le Figaro ce vendredi. La France d'aujourd'hui ? Il la compare à l'ancienne Allemagne de l'Est, et les méthodes des magistrats à celles de la Stasi, la police d'espionnage de l'ex-RDA. 

Les principes sacrés la République sont foulés au pied

Nicolas Sarkozy
Partager la citation

Si Nicolas Sarkozy s'exprime aujourd'hui, c'est par "devoir" dit-il, car "les principes sacrés de notre République sont "foulés au pied", selon lui. Les mots s'enchaînent avec une violence inédite.

L'ex-chef de l'État passe en revue toutes les affaires dans lesquelles son nom apparaît : Bettencourt, Karachi, le financement libyen de sa campagne, le trafic d'influences... Il y répond point par point, dénonçant l'acharnement dont il se dit être la victime. 

Nicolas Sarkozy accuse le gouvernement

D'après lui : "La calomnie [est] érigée en méthode de gouvernement". Celui qui se décrivait comme "le chef de l'opposition" dans des propos rapportés récemment dans le JDD vise directement Christiane Taubira, puis Manuel Valls. Les ministres affirment qu'ils ne savaient rien des écoutes. "De qui se moque-t-on" interroge Nicolas Sarkozy, qui promet d'accepter "tous les combats à condition qu'ils soient loyaux."

À lire aussi
Le président Jacques Chirac (D) et les ministres de l'Intérieur Nicolas Sarkozy (C) et de l'Ecologie Roselyne Bachelot, le 03 décembre 2003. Nicolas Sarkozy
Sarkozy sur Chirac : "J'ai fait beaucoup de choses pour l'épater"

L'ancien président, visiblement blessé mais sans doute plus combatif que jamais, conclut avec un petit message évoquant son avenir. "À tous ceux qui auraient à redouter mon retour, la meilleure façon de l'éviter serait de me laisser vivre ma vie tranquillement... comme un citoyen normal..." 

>
Décryptage de la contre-attaque de Nicolas Sarkozy Crédit Image : RTL | Crédit Média : Dominique Tenza | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nicolas Sarkozy Info Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants