2 min de lecture Libye

Nicolas Sarkozy placé sur écoute : le réveil de l'affaire Bettencourt

DÉCRYPTAGE - En plaçant Nicolas Sarkozy sur écoute dans le cadre du dossier Libyen, les enquêteurs ont découvert qu'il bénéficiait d'indiscrétions judiciaires sur l'affaire Bettencourt, selon "Le Monde".

Nicolas Sarkozy, le 10 février 2014.
Nicolas Sarkozy, le 10 février 2014. Crédit : AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Nicolas Sarkozy fait de nouveau la une malgré lui, avec tous les ingrédients d'un scandale d’État. Deux jours après la révélation des enregistrements clandestins de son proche conseiller, Patrick Buisson, on apprend par le journal Le Monde que l'ancien président a été placé sur écoute en avril 2013, moins d'un an après son départ de l’Élysée.

A l'origine des écoutes : le dossier Libyen

Son téléphone a été écouté ainsi que celui de deux de ses anciens ministres de l'Intérieur : Claude Guéant et Brice Hortefeux. Il s'agit en fait de l'enquête sur un éventuel soutien financier de la Libye à la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007.

Tout commence quand la justice commence à enquêter, en avril 2013, sur les soupçons d'un financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy. Une information judiciaire est alors ouverte pour corruption. Deux juges travaillent sur l'affaire et, procédure assez classique dans ce genre d'affaire, décident de placer sous écoute plusieurs suspects ou témoins.

La suprise des indiscrétions judiciaires

Parmi eux, Nicolas Sarkozy lui-même est placé sous écoute. Le but de la manœuvre : savoir si des informations intéressantes sont dites au téléphone sur l'affaire de la Libye. Mais, surprise, les enquêteurs de la police judiciaire vont se rendre compte que Nicolas Sarkozy bénéficie d'indiscrétions judiciaires sur l'affaire Bettencourt. La source, manifestement, est un haut magistrat de la Cour de cassation.

À lire aussi
Une voiture piégée a tué deux membres à Benghazi du personnel de l'ONU  de attentat
Libye : deux membres du personnel de l'ONU tués dans un attentat

Ce sont ces révélations qui provoquent l'ouverture de cette nouvelle enquête sur fond de soupçons de trafic d'influence. Cette semaine, plusieurs perquisitions simultanées ont d'ailleurs visé l'avocat de l'ancien président, Me Thierry Herzog, et le haut magistrat concerné, Gilbert Azibert .

Des écoutes légales

C'est le tout premier dossier ouvert par le parquet national financier, et personne ne s'attendait jusque-là à une affaire d'une telle ampleur.
Ces écoutes sont, en principe, légales. Nicolas Sarkozy n'était plus protégé par son immunité présidentielle, c'était un citoyen ordinaire. Les juges ont donc agi légalement.

Nicolas Sarkozy serait d'ailleurs toujours sur écoute, selon son avocat. Ce dernier conteste la légalité de l'opération, affirmant que des conversations entre clients et avocats ont été écoutées, ce qui est contraire à la loi.

Nicolas Sarkozy a utilisé une ligne plus discrète

En attendant, Le Monde rapporte que Nicolas Sarkozy, se doutant bien qu'il était surveillé, avait cessé d'utiliser son téléphone principal pour ouvrir une deuxième ligne plus discrète. Mais celle-ci a finalement été découverte et écoutée.

Voilà Nicolas Sarkozy dans une tourmente inédite sur ses relations présumées avec la magistrature. Et c'est le réveil d'une affaire qu'on croyait pour lui terminée, l'affaire Bettencourt.

>
Nicolas Sarkozy placé sur écoute : le réveil de l'affaire Bettencourt Crédit Média : Mathieu Delahousse | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Libye Nicolas Sarkozy Affaire Bettencourt
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7770238621
Nicolas Sarkozy placé sur écoute : le réveil de l'affaire Bettencourt
Nicolas Sarkozy placé sur écoute : le réveil de l'affaire Bettencourt
DÉCRYPTAGE - En plaçant Nicolas Sarkozy sur écoute dans le cadre du dossier Libyen, les enquêteurs ont découvert qu'il bénéficiait d'indiscrétions judiciaires sur l'affaire Bettencourt, selon "Le Monde".
https://www.rtl.fr/actu/politique/nicolas-sarkozy-place-sur-ecoute-le-reveil-de-l-affaire-bettencourt-7770238621
2014-03-07 15:25:22
https://cdn-media.rtl.fr/cache/QKTRVvu_1Z4JYcF0yHvaKQ/330v220-2/online/image/2014/0211/7769640779_nicolas-sarkozy-le-10-fevrier-2014.jpg