1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Nicolas Sarkozy accusé de racisme : SOS Racisme déplore "un lapsus raciste"

Nicolas Sarkozy accusé de racisme : SOS Racisme déplore "un lapsus raciste"

RÉACTION - Pour Dominique Soppo, président de SOS Racisme, les propos tenus par Nicolas Sarkozy sont "un lapsus raciste, malheureusement révélateur de ce que les gens peuvent avoir en tête".

Dominique Soppo, président de l'association SOS Racisme.
Dominique Soppo, président de l'association SOS Racisme.
Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Nicolas Sarkozy accusé de racisme : SOS Racisme déplore "un lapsus raciste"
01:34
Nicolas Sarkozy accusé de racisme : SOS Racisme déplore "un lapsus raciste"
01:34
Générique 1
Yann Bouchery
Animateur

La polémique du jour est signée Nicolas Sarkozy. L'ancien président était jeudi 10 septembre sur le plateau de l'émission Quotidien sur TMC. Il était venu faire la promotion de son livre Le Temps des tempêtes. Promotion éclipsée par une étrange association d'idées.


"Cette volonté des élites qui se pincent le nez, qui sont comme les singes qui n'écoutent personne, je ne sais plus si on a le droit de dire singe. On dit quoi maintenant ? Les dix petits soldats ? Elle progresse la société. On a peut-être le droit de dire singes, sans insulter personne", a-t-il déclaré en faisant allusion aux Dix petits Nègres d'Agatha Christie. 

Les "singes", les "nègres", des propos immédiatement dénoncés comme racistes par plusieurs politiques, journalistes ou artistes de gauche et bien sûr par SOS racisme et son président  : "La façon dont j'ai perçu les propos, c'est celle d'un lapsus raciste, malheureusement révélateur de ce que les gens peuvent avoir en tête", a déclaré Dominique Soppo, joint par RTL.

"Je ne pense pas que Nicolas Sarkozy ait voulu volontairement faire cette association, en parlant des singes puis en venant au terme 'nègres', mais ce qui est intéressant, c'est de voir comment des dirigeants peuvent avoir dans leur tête des associations d'idées ou d'images extrêmement étranges. Là nous somme face à un ancien président de la République, qui lorsqu'il commence à vouloir faire une blague sur le fait qu'on ne peut plus rien dire, qu'on ne peut plus parler de singes, en vient au en quelques secondes à faire l'association avec les 'nègres' et les noirs", déplore le président de SOS racisme. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/