1 min de lecture Littérature

"Dix petits nègres" : pourquoi le roman d'Agatha Christie change de titre

Après une décision de l'arrière-petit-fils de l'écrivaine, l'édition française des "Dix petits nègres" sortira maintenant sous le titre "Ils étaient 10". Le titre original du roman avait déjà été modifié dans les pays anglophones.

L'écrivain Agatha Christie et son mari Max E. L. Mallowan, posent dans leur maison de Greenway en mars 1946.
L'écrivain Agatha Christie et son mari Max E. L. Mallowan, posent dans leur maison de Greenway en mars 1946. Crédit : UPI / AFP
Victor
Victor Goury-Laffont Journaliste

Adieu Dix petits nègres, et bienvenu à Ils étaient 10. La France était l'un des derniers pays au monde où l'oeuvre de la romancière britannique Agatha Christie était commercialisée sous son titre original. Son arrière petit-fils, James Prichard, a annoncé ce mercredi 26 août changer le titre de la version française.

Aux États-Unis, l'oeuvre écrite en 1938 arrive vers 1940, mais est immédiatement publiée sous le titre And Then There Were None plutôt que Ten Little Niggers, l'éditeur américain tenant compte de la symbolique raciste autour d'un tel titre. Dès 1985, les éditions britanniques suivront aussi cette voie. 

"Aujourd'hui, nous le changeons partout", a expliqué à RTL James Prichard, qui gère le patrimoine de son arrière-grande-mère. "Mon avis, c’est qu’Agatha Christie était avant tout là pour divertir et elle n’aurait pas aimé l’idée que quelqu'un soit blessé par une de ses tournures de phrases. Nous ne devons plus utiliser des termes qui risquent de blesser : voilà le comportement à adopter en 2020".

Le changement de titre est donc une décision émanant de la famille de l'auteure. En plus de son nom, l'oeuvre verra d'autres de ses éléments modifiés. Le mot "nègre", qui apparaît 74 fois, sera systématiquement remplacé, comme ce fut le cas dans la version américaine dès sa sortie. 

À lire aussi
"L'Alcazar" de Simon Lamouret bande dessinée
"L'Alcazar" de Simon Lamouret est la BD RTL du mois de septembre 2020

L'expression, employée notamment pendant la période coloniale, est aujourd'hui utilisée pour désigner de façon dégradante une personne noire. En 2017 déjà, le ministère de la Culture avait demandé à ce que le terme "nègre littéraire" ne soit plus employé, préférant l'expression "porte-plume".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature Polémique Roman
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants