2 min de lecture Élections municipales

Municipales 2020 : Paris, Strasbourg, Lille... Ces villes qui seront dirigées par des femmes

ÉCLAIRAGE - Anne Hidalgo réélue à Paris, tout comme Martine Aubry à Lille... Les élections municipales 2020 ont vu plusieurs villes porter une femme à leur tête.

Martine Aubry (PS), Jeanne Barseghian (EELV) et Anne Hidalgo (PS) ont été élues respectivement à Lille, Strasbourg et Paris lors des élections municipales de 2020.
Martine Aubry (PS), Jeanne Barseghian (EELV) et Anne Hidalgo (PS) ont été élues respectivement à Lille, Strasbourg et Paris lors des élections municipales de 2020. Crédit : AFP
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

Jusqu'à présent 16,7% des maires étaient des femmes en France selon l'INSEE. Un pourcentage sur le point d'augmenter à la suite des dernières élections municipales. Dimanche 28 juin, le second tour a vu élire de nombreuses femmes à la tête de plusieurs villes. Et pour certaines communes, c'est une première.

À Paris et à NantesAnne Hidalgo et Johanna Rolland, maires sortantes, ont été réélues, devançant largement leurs adversaires issus des rangs de la droite. À Lillela tâche a été plus ardue pour Martine Aubry qui, après avoir été au coude à coude avec l'écologiste Stéphane Baly, l'a finalement emporté dans un mouchoir de poche avec 40% des voix (contre 39,41%).

À Strasbourg, Jeanne Barseghian (EELV) devient la première maire écologiste de la ville après avoir battu les candidats LaREM et PS. "Nous ferons de Strasbourg la capitale de la transition écologique, sociale et démocratique", a déclaré la nouvelle édile dimanche soir selon Les Dernières Nouvelles d'Alsace. "Il faut désormais compter avec l'écologie, avec la soif de justice sociale".

Une série de pionnières

Comme Strasbourg, une petite dizaine de villes ont élu une femme à leur tête pour la première fois, note France Info. C'est le cas à Besançon où Anne Vignot a remporté le second tour face au candidat des Républicains. "Je suis la première maire femme, écologiste, de Besançon et j'en suis extrêmement fière", a-t-elle déclaré à l'annonce de sa victoire.

À lire aussi
La commune de la Balme-de-Sillingy a été un des premiers clusters de coronavirus en France, fin février 2020. décision de justice
Covid-19 : des élections municipales annulées, d'autres cas possibles ?

En région Nouvelle-Aquitaine, trois villes ont également désigné une femme pour diriger la municipalité : Biarritz qui sera dirigée par Maider Arosteguy (Les Républicains), Périgueux par Delphine Labails (Parti socialiste) et Guéret par Marie-Françoise Fournier (transpartisane). Plus au Nord, Léonore Moncond'huy (EELV) prend quant à elle la tête de Poitiers et Isabelle Assih (Union de la gauche) celle de Quimper.

En Outre-Mer, l'ancienne ministre Ericka Bareigts (PS) a été élue à Saint-Denis sur l'île de La Réunion. Elle sera la première femme à diriger cette ville, la plus grande d'Outre-Mer, note Le Monde. En Martinique, un quatrième nom vient s'ajouter à la liste de villes dirigées par des femmes : celui d'Aurélie Nella qui, à 35 ans, devient non seulement la première femme maire de Ducos mais aussi la plus jeune édile de l'histoire de l'île.

Dans l'Hexagone, les projecteurs sont désormais rivés sur Marseille, où les résultats sont encore incertains. Si la socialiste Michèle Rubirola l'emporte lors du "troisième tour", elle serait la première femme maire de la Cité Phocéenne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections municipales Élections municipales à Paris Élections municipales à Strasbourg
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants