2 min de lecture Élections municipales à Marseille

Municipale à Marseille : pourquoi Rubirola, arrivée en tête, n'est pas certaine d'être élue

Michèle Rubirola (Printemps marseillais) est arrivée en tête du deuxième tour de l'élection municipale à Marseille, mais elle n'a obtenu que 42 sièges de conseillers municipaux.

>
Municipales à Marseille : Michèle Rubirola élue, mais sans majorité absolue Crédit Image : CLEMENT MAHOUDEAU / AFP | Crédit Média : Étienne Baudu | Durée : | Date :
Etienne Baudu édité par Maeliss Innocenti

La vague verte a touché Marseille avec la victoire de Michèle Rubirola et du Printemps marseillais. Mais sans majorité absolue, il va falloir attendre le conseil municipal en fin de semaine pour connaître la véritable issue de cette élection.

Dimanche 28 juin. La soirée avait parfaitement commencé dans le camp du Printemps marseillais. Un peu après 21h, un premier sondage donne à la coalition de gauche 10 points d'avance devant la liste les Républicains de Martine Vassal. À ce moment-là, on ne connaît pas encore le nombre de secteurs qui tombent dans l'escarcelle du Printemps marseillais. Mais en sièges, une projection donne une majorité absolue au conseil municipal. Alors on entend les cris de joies, c'est la "dégagitte" que voulaient les Marseillais. Adieu Gaudin et sa dauphine, vous allez voir ce que vous allez voir. 

Mais au fil du dépouillement, une sourde inquiétude commence à monter dans le camp de Michèle Rubirola… La droite n'avait semble-t-il pas dit son dernier mot. Et c'est ainsi que vers minuit passé, la candidate du Printemps marseillais s'avance devant ses soutiens. "C'est une victoire relative pour nous mais c'est une défaite pour la droite." Juste avant d'ajouter : "Le scrutin ne nous livre pas un verdict clair."

Un conseil municipal aux allures de 3e tour

C'est bien là le hic. Comme à Paris et Lyon, il y a un système de scrutin par secteurs. Il faut de savants calculs pour obtenir le nombre de conseillers municipaux que les différentes listes vont envoyer au conseil municipal. Dimanche soir, les calculettes ont chauffé. La majorité absolue est à 51 sièges de conseillers municipaux. Sauf qu'au final, le Printemps marseillais en obtient 42 et la droite de Martine Vassal est juste derrière avec 39 sièges. Le Rassemblement national perd son secteur mais obtient quand même neuf sièges. Enfin, Bruno Gilles, le dissident LR, en rafle trois et l'inoxydable Samia Ghali empoche tout de même huit sièges. 
 
Sans majorité absolue, on s'avance vers de rudes négociations pour ce que l'on appelle le troisième tour, celui de l'élection du maire par les conseillers municipaux, en fin de semaine, vendredi 3 ou samedi 4 juillet.
 
Pour cette élection, on peut estimer qu'un certain nombre de colistiers de Samia Ghali sont marqués à gauche et se rallieront à la candidature de Michèle Rubirola et du Printemps marseillais. En comptant large et donc y compris Samia Ghali, 42 plus 8 = 50 sièges. Pour rappel, la majorité absolue est à 51. 

Un mandat qui s'annonce peu confortable

À lire aussi
Michèle Rubirola, élue maire de Marseille, le 4 juillet 2020 élections municipales à Marseille
Marseille : deux élus récemment en garde à vue "restent adjoints" selon Rubirola

Mais bon, on peut légitimement penser que pour cette élection du maire, les Républicains ne s'allieront tout de même pas au Rassemblement national. Donc Michèle Rubirola sera élue mais avec une majorité toute relative. Et c'est bien ce qui a gâché la fête dimanche soir…

Si l'on voit plus loin : les Républicains revanchards et les élus RN défaits pourraient trouver un terrain d'entente pour faire capoter certains dossiers. 39 LR + 9 RN + les 3 conseillers LR dissidents = 51 ! Soit cette fois-ci la majorité absolue. Michèle Rubirola sera donc certainement élue maire de Marseille. Mais elle peut s'attendre à un mandat extrêmement inconfortable. Et ce lundi matin certains militants du Printemps marseillais ont dû se réveiller avec la gueule de bois.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections municipales à Marseille Bouches-du-rhône Mairies
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants