1 min de lecture Centre

MoDem : "la grande famille centrale" renforcée par trois députés

Trois députés, dont le président du groupe Libertés et Territoires de l'Assemblée, ont rejoint le groupe MoDem ce mardi 8 septembre, consolidant la "grande famille centrale," voulue par Patrick Mignola.

François Bayrou, leader du MoDem, le 29 septembre 2017 à Guidel (Morbihan)
François Bayrou, leader du MoDem, le 29 septembre 2017 à Guidel (Morbihan) Crédit : AFP / Damien Meyer
Sarah Belien
Sarah Belien
et AFP

De nouvelles recrues dans la "grande famille centrale". Le président du groupe Libertés et Territoires de l'Assemblée Philippe Vigier ainsi que deux de ses députés ont annoncé mardi 8 septembre rejoindre le groupe MoDem.

"Nous avons fait le choix d’œuvrer avec l'ensemble des hommes et des femmes de bonne volonté partageant les valeurs du Centre (...) à l'émergence d'une nouvelle force centrale et incontournable à l'Assemblée nationale", ont écrit dans un communiqué Philippe Vigier (Eure-et-Loire), Yannick Favennec (Mayenne) et Sandrine Josso (Loire-Atlantique).

Philippe Vigier avait co-fondé en octobre 2018 le groupe Libertés et territoires, qui se revendiquait "indépendant". Malgré ces trois départs, ce groupe peut se maintenir avec 15 membres, le seuil minimal. "C'est un groupe technique, sans corpus politique", composé d'ex-"marcheurs", ex-UDI ou radicaux, pointe désormais son ex-chef de file.

Lundi, ce sont trois députés LaREM qui avaient annoncé rejoindre le groupe MoDem, après la main tendue cet été de Patrick Mignola.

"Rassembler les familles du centre éclatées"

À lire aussi
assemblée nationale
Projet de loi pour la confiance dans l’institution judiciaire : les principales mesures

Sabine Thillaye, ex-LaREM passée au groupe Écologie Démocratie Solidarité, et présidente de la commission des Affaires européennes, a indiqué mardi passer aussi au MoDem pour marquer "son appartenance à la majorité présidentielle".

Le groupe MoDem, allié de LaREM, tient jusqu'à mardi ses journées parlementaires dans les Landes. Son patron Patrick Mignola a affirmé devant la presse que "notre ambition, c'est de rassembler les familles du centre éclatées dans de nombreux groupes, et qui ont aujourd'hui la possibilité de se retrouver". "À 18 mois de la présidentielle, il faut un peu moins travailler sur l'étiquette et veiller à impulser des rassemblements plus vastes", plaide-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Centre Parti démocrate François BAYROU
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants