1 min de lecture Cgt

Manifestations du 5 décembre : Philippe Martinez "craint des violences"

INVITÉ RTL - Le secrétaire général de la CGT dénonce les propos de Didier Lallement, le préfet de police de Paris qui "entretiennent la colère".

micro générique Le Grand Jury Benjamin Sportouch iTunes RSS
>
Le Grand Jury de Philippe Martinez Crédit Image : RTL /FREDERIC BUKAJLO / SIPA | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch et Marie-Pierre Haddad

Le mouvement de grève du 5 décembre est avant tout "une mobilisation contre la fin des régimes spéciaux", a affirmé vendredi 22 novembre, Emmanuel Macron, restant très ferme sur l'objectif de la réforme. Invité lors du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI ce dimanche, Philippe Martinez assure qu'"il y aura plus d'une centaine de manifestations dans le pays", le 5 décembre prochain. 

Le secrétaire général de la CGT précise qu'il se rendra "à une manifestation parisienne". Faut-il craindre des violences en marge de ces manifestations ? "Je le crains, répond-il, mais j'étais hier à la manifestation contre les féminicides qui a réuni 49.000 personnes. Tout s'est très bien passé. En 2016 déjà contre la loi El Khomri, il y avait déjà ce genre de problèmes graves. Il y a une recrudescence de la violence aussi policière". 

Philippe Martinez évoque le cas de Manuel C., "gilet jaune" qui a perdu l'usage d'un œil après avoir été blessé par un projectile probablement tiré par la police à Paris. "Il y a une dérive importante des ordres donnés aux policiers, de la préfecture de Paris et du ministre", explique-t-il. En réponse à Didier Lallement, le préfet de police de Paris qui a lancé à une "gilet jaune" : "Nous ne sommes pas dans le même camp", Philippe Martinez estime que "ce genre de propos n'est pas là pour apaiser les manifestations et les manifestants, mais pour entretenir de la colère. La colère n'est pas toujours bonne conseillère". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cgt Philippe Martinez Grève SNCF
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants