1 min de lecture Hôpitaux

Manifestation des soignants : "6 milliards par an dans l'hôpital public", propose Faure

INVITÉ RTL - Le premier secrétaire du Parti socialiste estime que la classe politique doit présenter ses "excuses" aux "soignants" qui ont "eu le sentiment d'être abandonnés".

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Olivier Faure, invité de RTL du 17 juin 2020 Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Marie-Pierre Haddad

Les applaudissements ne suffisent pas. Après trois mois de crise sanitaire, le personnel hospitalier a battu le pavé le 16 juin, dans toute la France, afin de rappeler le gouvernement à ses promesses sur l'hôpital. À Paris, où le cortège parti du ministère de la Santé a rejoint l'esplanade des Invalides et rassemblé 18.000 personnes selon la police, des échauffourées ont éclaté en fin de parcours

Présent à la manifestation, Olivier Faure a indiqué que "sur ce sujet-là, nous avons tous et toutes à nous excuser par rapport à des soignants qui ont eu le sentiment d'être abandonnés et d'être face à une situation qu'ils n'arrivent plus à endiguer". 

Invité à l'antenne de RTL, le premier secrétaire du Parti socialiste dénonce la responsabilité du gouvernement : "Ça n'est pas normal qu'aujourd'hui, il faille encore manifester après le coronavirus, après avoir salué soir après soir leur action et d'implorer le gouvernement de bien vouloir entendre ces revendications".

Nous avons tous à balayer devant notre porte

Olivier Faure, premier secrétaire du Parti socialiste
Partager la citation

La crise dans le monde de l'hôpital est "d'abord une question de moyens, selon Olivier Faure. "Il faut remettre des moyens sur la table (...) Nous avons tous à balayer devant notre porte. Il faut mettre 6 milliards d'euros par an dans l'hôpital public, à la fois pour revaloriser les carrières et faire en sorte que les moyens soient disponibles pour que les femmes et les hommes qui ont cette vocation ne pleurent plus chaque jour quand ils rentrent chez eux", conclut-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hôpitaux Olivier Faure Parti socialiste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants