1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les infos de 8h - 2022 : Zemmour "n'est pas la cause du vide, il est le symptôme", selon Sarkozy
2 min de lecture

Les infos de 8h - 2022 : Zemmour "n'est pas la cause du vide, il est le symptôme", selon Sarkozy

Nicolas Sarkozy s'est exprimé sur le "cas Zemmour", déplorant la pauvreté du débat actuel. "Il n'est pas la cause du vide, il est le symptôme", dit-il.

L'ancien président Nicolas Sarkozy
L'ancien président Nicolas Sarkozy
Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Le journal RTL de 8h du 29 septembre 2021
12:42
Les infos de 8h - Présidentielle 2022 : Zemmour "n'est pas la cause du vide, il est le symptôme", se
12:42
Dominique Tenza - édité par William Vuillez

Un sondage Harris pour le magazine Challenges vient confirmer une nouvelle fois l'ascension d'Éric Zemmour, désormais crédité de 13, voire même de 14% d'intentions de vote au premier tour de la présidentielle, désormais au coude-à-coude avec Xavier Bertrand. Pour la première fois ce mardi soir, Emmanuel Macron a fait allusion à la percée du polémiste. Il s'exprimait sur l'identité française, c'est court, mais sans équivoque : "Notre identité ne s'est jamais bâtie sur le rétrécissement, ni à des prénoms, ni à des formes de crispations".

"Ni à des prénoms", référence à peine masquée à la polémique lancée par Éric Zemmour sur les prénoms étrangers en France. Un autre président s'est également exprimé sur le "cas Zemmour", c'est Nicolas Sarkozy, qui a déploré la pauvreté du débat actuel. "Il n'est pas la cause du vide, il est le symptôme", dit-il. 

"La pression d'une pensée unique est telle, qu'il a fini par vider le débat de ce qui était vraiment fondamental et essentiel. Et le vide permet aux excès et aux extrêmes de prendre toute la place. Il ne faut pas s'attaquer aux excès et aux extrêmes, il faut redonner du contenu à ceux qui ne sont ni dans les excès ni dans l'extrême", poursuit l'ancien président de la République. 

À écouter également dans ce journal

Soldat tué au Mali - La compagne du caporal-chef Maxime Blasco, mort au combat au Mali vendredi, a demandé à Emmanuel Macron de pouvoir porter le nom du père de son fils. "Je le fais pour honorer sa mémoire et porter son nom sera une fierté", dit-elle. 

À écouter aussi

Prix du gaz - Bercy n'envisage pas de baisser la TVA sur le gaz malgré la hausse des prix et les demandes insistantes des associations de consommateurs. Le gouvernement travaille donc sur plusieurs hypothèses pour aider les ménages

Ligue des champions - Le PSG s'est imposé 2-0 contre Manchester City, mardi 28 septembre au Parc des Princes. Lionel Messi a signé le but du break, son premier, un bijou, à la 74e. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/