2 min de lecture Bayonne

Les infos de 6h30 - Bayonne : pourquoi le parquet antiterroriste n'est pas encore saisi

"La République fait bloc" autour des victimes de l'attaque, a assuré Emmanuel Macron, utilisant la même formule que lorsqu'il avait appelé le 8 octobre la nation "à faire bloc" après l'attaque islamiste contre la préfecture de Paris.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Bayonne : pourquoi le parquet antiterroriste n'est pas encore saisi Crédit Image : GAIZKA IROZ / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Olivier Boy
Olivier Boy édité par Marie-Pierre Haddad

Après l’attaque de la Mosquée de Bayonne, le parquet antiterroriste n’est toujours pas saisi. L’octogénaire qui explique aux enquêteurs avoir voulu venger la destruction de Notre-Dame-de-Paris. En revanche, il semble incohérent quand il affirme n’avoir voulu tuer personne. Deux hommes ont été gravement blessés. Les explications du suspect restent floues et c’est pour cette raison que pour l’instant, le parquet antiterroriste n’est pas encore saisi. 

C'est essentiellement la personnalité de Claude Sinké qui pose problème. Il y a une vrai interrogation sur son état de santé psychologie. Il affirme avoir voulu venger Notre-Dame de Paris et être persuadé que des musulmans sont à l'origine de l'incendie. Il est assez confus et tient des propos assez complotistes. Voilà essentiellement pourquoi le parquet national antiterroriste s'interroge au cas par cas pour ce genre d'attaques. 

Sur le papier, elles peuvent correspondre à la définition d'un attentat. Pour l'attaque à la préfecture de police de Paris, le parquet antiterroriste avait hésité 24 heures avant de se saisir et aujourd'hui encore, il existe des doutes sur l'état psychiatrique de Mickaël Harpon.

Autre élément qui rentre en compte : est-ce que le fait de saisir les services antiterroristes et les services de police spécialisés permettra une meilleure efficacité ? Claude Sinké semble être un homme complètement isolé, qui a agi seul. 

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
La mosquée de Bayonne (Illustration) justice
Attaque de la mosquée de Bayonne : le suspect mis en examen et placé en détention provisoire

Grève SNCF - Objectif, 8 TGV sur 10 sur l’axe Atlantique à partir de demain. La SNCF s’organise pour le retour des vacanciers en cette fin de semaine. Depuis le début de la grève, le service est très perturbé sur ces lignes qui relient Paris à la Bretagne, aux Pays de la Loire et au Sud-Ouest. Pour que ce pont de la Toussaint se passe au mieux, une cellule de crise des TGV Atlantique est installée à la Gare Montparnasse.

François Hollande, invité exceptionnel de RTL -  Le débat, la polémique autour du voile… François Hollande y est revenu sur notre antenne. Pour le prédécesseur d’Emmanuel Macron, il est en aucun cas utile de faire de nouvelles lois, sachant que des textes existent. Il suffit, dit-il, d’appliquer la loi.

Sport - Jean-Michel Aulas annonce l’ouverture de cette nouvelle pépinière. Elle devrait voir le jour en 2022, et les sportifs du monde entier, pourront fréquenter cette Académie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bayonne Islamophobie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants