1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les infos de 6h - Présidentielle 2022 : le projet de primaire divise la droite
2 min de lecture

Les infos de 6h - Présidentielle 2022 : le projet de primaire divise la droite

Le sénateur Bruno Retailleau veut rapidement lancer une primaire à droite pour entamer une éventuelle campagne présidentielle. Une idée rejetée à la tête des Républicains, à commencer par son chef, Christian Jacob.

Bruno Retailleau, le 27 janvier 2018
Bruno Retailleau, le 27 janvier 2018
Crédit : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Les infos de 6h - Présidentielle 2022 : le projet de primaire divise la droite
08:30
Le journal RTL de 6h du 16 décembre 2020
08:30
Marie Moley - édité par Victor Goury-Laffont

À moins d'un an et demi de l'élection présidentielle, la droite tente de mettre de l'ordre dans ses rangs. Comme d'habitude, c'est loin d'être gagné. Les Républicains se réunissent ce mercredi 16 décembre en bureau politique, et les discussions s'annoncent animées. Au menu notamment, un sujet tabou : la primaire. L'idée divise le parti. D'un côté, le patron Christian Jacob ne veut pas en entendre parler. De l'autre, Bruno Retailleau, s'y voit déjà.

Le chef de file du groupe LR au Sénat a dégoupillé une petite bombe : un projet de primaire, clé en main, pour désigner rapidement le candidat de la droite. "On ne va pas rester bras croisés en regardant les autres faire campagne", s'agace l'un de ses proches. 

Mais au siège des Républicains, la primaire est un gros mot, accusée d'être un épouvantail, une machine à perdre, comme en 2017. "Il faut l'enterrer", répète en boucle l'état-major depuis des mois. 

Ce projet signé Retailleau a provoqué la colère des cadres du parti. "Il va au bras de fer et il va le perdre", prévient l'un d'eux. Christian Jacob a de son côté compté ses troupes et contre-attaqué. Il veut proposer lors de ce bureau politique un vote pour clore le débat au moins jusqu'aux élections régionales. "Ça va se terminer en jus de boudin, lâche un sénateur, mais dès janvier, je vous parie que le sujet de la primaire reviendra sur la table".

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Dépistage - Avant de partir en vacances pour les fêtes de fin d'année, les Français veulent s'assurer de ne pas avoir le coronavirus. Les laboratoires sont de nouveau submergés par des demandes de tests, ramenant les fils d'attente et allongeant les délais.
Marseille - La maire Michèle Rubirola a annoncé sa démission ce mardi 15 décembre. L'édile souhaite être remplacée par son premier adjoint, Benoît Payan. Il faudra pour cela d'abord convaincre le conseil municipal marseillais.

Procès des attentats de janvier 2015 - Après quinze semaines d'audience, la cour d'assises spéciale de Paris devrait rendre son verdict ce mercredi 16 décembre. Ce procès aura été marqué par ses absents, dont les trois auteurs des attentats, tués par les forces de l'ordre.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/