1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : Philippe trace sa route et devient indispensable pour Macron
3 min de lecture

Présidentielle 2022 : Philippe trace sa route et devient indispensable pour Macron

DÉCRYPTAGE - Édouard Philippe met en place un plan massif de dépistages au Havre pour lutter contre le coronavirus. En coulisses, l'ancien premier ministre poursuit ses rapprochements politiques avec la macronie.

Édouard Philippe, le 29 septembre 2020
Édouard Philippe, le 29 septembre 2020
Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Marie-Pierre Haddad

"Édouard Philippe sera notre aspirateur à droite". Une phrase pleine d'espoir et de mission glissée par un conseiller de l’exécutif au Figaro. L'ancien premier ministre continue de mener sa stratégie d'encrage territorial. Fort de son expérience de la gestion de la première vague de coronavirus, le maire du Havre applique désormais sa stratégie à sa ville. 

Dans Le Journal du Dimanche, l'ancien chef du gouvernement explique son projet pour les mois à venir avec le lancement d'une campagne de dépistage massif au Havre. "Je ne me fixe pas d'objectif. À Liverpool, ils ont réussi à tester environ un tiers des 500.000 habitants en quatre jours. Si on testait 50 % de la population, je serais le plus heureux des hommes ! Nous serons sans doute en dessous", a indiqué Édouard Philippe. 

Cette action s'inscrit dans le cadre des dépistages volontaires massifs qui seront menés dans quatre métropoles avant et après Noël. Une première en France qui vise à appliquer la stratégie du gouvernement : "Tester, alerter, protéger"

Apéro, déjeuner, dîner...

Au delà de la stratégie sanitaire, Édouard Philippe amorce un retour sur la scène politique nationale. Le maire du Havre garde toujours un regard attentif sur l'actualité nationale. Selon Le Parisien, l'ancien premier ministre a "bu l'apéro" avec son ancien ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner à l'Assemblée nationale. Un rendez-vous qui n'a rien d'un hasard quand on sait que le chef des députés LaREM est un proche d'Emmanuel Macron. 

À lire aussi

Édouard Philippe a aussi rendu visite à son ancien compère des Républicains, Gérald Darmanin, "en pleine crise de l'article 24" de la proposition de loi "sécurité globale", souligne le quotidien. Autre rencontre : "un déjeuner avec une de ses anciennes ministres", indique Le Parisien

Édouard veut arriver comme celui qui sauve Macron

Un ministre en contact avec Édouard Philippe à Franceinfo

Le maire du Havre reste dans le giron de la macronie. "Édouard veut arriver comme celui qui sauve Macron", estime à Franceinfo un ministre qui lui parle toujours. Et c'est bien un élément sur lequel Emmanuel Macron compte miser pour la présidentielle 2022

Selon un sondage paru dans Paris Match, le 7 décembre dernier, "avec 69% (+6) de bonnes opinions, Édouard Philippe dépasse pour la première fois depuis mai 2017 Nicolas Hulot de quelques dixièmes". C'est donc une opération séduction engagée par le maire du Havre qui fonctionne à tous les niveaux : "Il plaît aux jeunes (+12) et aux retraités (+5). Il séduit la gauche (+7) et les écologistes (+7). Il réussit à être à la fois le préféré des sympathisants Républicains (85%), devant Nicolas Sarkozy, et le champion des marcheurs (93%), devançant Emmanuel Macron", note le magazine.

Et la droite dans tout cela ?

L'électorat du président de la République s'est déporté sur la droite et Édouard Philippe apparaît comme une piste à étudier. Mais le président de la République n'est pas le seul à observer cela. À droite aussi, on cherche à faire fructifier la popularité de l'ancien premier ministre. "Vu l’état de nos ressources humaines, il n’est pas indispensable de fermer des portes", estime Jean-François Copé à Franceinfo.

Mais le maire de Meaux semble oublier la fin de parcours chaotique entre Les Républicains et le maire du Havre. Édouard Philippe est désormais dans le camp macroniste : un poids lourd de la majorité juge l'ancien premier ministre "beaucoup trop orgueilleux pour s’abaisser à la trahison". "Il reviendra à la place qu’il souhaitera quand ce sera utile", ajoute-t-il. Patience...

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/