1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les infos de 18h - Remaniement : pourquoi Élisabeth Borne ne sollicitera pas un vote de confiance
1 min de lecture

Les infos de 18h - Remaniement : pourquoi Élisabeth Borne ne sollicitera pas un vote de confiance

Attendue à l'Assemblée nationale pour exposer son projet de politique générale mercredi 6 juillet, Élisabeth Borne a décidé de ne pas solliciter de vote de confiance auprès des parlementaires.

Élisabeth Borne, le 23 juin 2022.
Élisabeth Borne, le 23 juin 2022.
Crédit : THOMAS COEX / AFP / POOL
Le journal RTL de 18h du 04 juillet 2022
00:16:00
Les infos de 18h - Pourquoi Élisabeth Borne ne demandera pas de vote de confiance
00:15:59
William Galibert - édité par Alexandre Bozio

Pas de risque inutile pour la majorité. Alors qu'Élisabeth Borne doit prononcer son discours de politique générale ce mercredi 6 juillet à l'Assemblée, la Première ministre ne va pas mettre à l'épreuve son gouvernement en demandant la confiance des députés. Matignon avait, ces derniers jours, laissé entretenir le suspense, mais il paraissait déjà acté qu'Élisabeth Borne ne comptait pas tenter sa chance. Le nouveau porte-parole du gouvernement Olivier Véran l'a par ailleurs confirmé ce lundi en expliquant : "La confiance cela ne se décrète pas, cela se construit". 

Car sans majorité absolue à l'Assemblée, demander ce vote de confiance aurait pu tourner au vinaigre pour la Première ministre. Il aurait fallu par exemple compter sur l'abstention des députés du Rassemblement National, et donc obtenir ce vote grâce à l'extrême droite, chose inenvisageable pour le clan d'Emmanuel Macron. 

Néanmoins, la journée de mercredi à l'Assemblée ne devrait pas être de tout repos pour Élisabeth Borne. Les députés de la France Insoumis ont ainsi l'intention de déposer contre elle et son gouvernement une motion de censure, l'accusant notamment de déni de démocratie. Du côté de la majorité, la riposte est déjà prête : en 1988, Michel Rocard n'avait lui non plus pas demander de vote de confiance. À cette époque, le jeune Jean-Luc Mélenchon, alors sénateur, n'y voyait pas de problème. 

À écouter également dans ce journal

Affaire Sophie Le Tan - La prison à perpétuité avec 22 ans de sureté requise contre Jean-Marc Reiser. 

À lire aussi

Guerre en UkraineUn 2ème combattant français, blessé lors des combats à Kharkiv, est mort de ses blessures.  

Remaniement ministériel - Qui sont les nouveaux membres du gouvernement ? 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/