1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Affaire Sophie Le Tan : la perpétuité avec 22 ans de sureté requise contre Jean-Marc Reiser
1 min de lecture

Affaire Sophie Le Tan : la perpétuité avec 22 ans de sureté requise contre Jean-Marc Reiser

Dans les réquisitions de ce lundi 4 juillet, la réclusion à perpétuité, avec 22 ans de sureté, a été requise contre Jean-Marc Reiser, accusé d'avoir tué Sophie Le Tan en 2018.

Jean-Marc Reiser au premier jour de son procès pour le meurtre de Sophie Le Tan, le 27 juin à Strasbourg.
Jean-Marc Reiser au premier jour de son procès pour le meurtre de Sophie Le Tan, le 27 juin à Strasbourg.
Crédit : Benoit PEYRUCQ / AFP
Affaire Sophie Le Tan : la perpétuité avec 22 ans de sureté requise contre Jean-Marc Reiser
00:01:10
Yannick Olland

La réclusion criminelle à perpétuité, assortie de 22 ans de sûreté, la peine maximale, a été requise lundi 4 juillet à l'encontre de Jean-Marc Reiser, accusé d'être l'assassin de Sophie Le Tan, qui a reconnu avoir tué et démembré la jeune étudiante mais nie toute préméditation.

"Sans surprise, je vous demanderai de répondre oui à la question de savoir s'il a volontairement donné la mort. Et à la question de la préméditation, je vous demanderai aussi de répondre oui", a lancé aux jurés de la cour d'assises du Bas-Rhin l'avocat général, Laurent Guy. Celui-ci a requis "une peine extrêmement lourde", la plus lourde encourue par Jean-Marc Reiser.

"Tout était prémédité", selon lui. Jean-Marc Reiser a pris un luxe de précautions pour attirer une victime chez lui : des lignes téléphoniques sous de faux noms, des annonces de logement sous de fausses adresses... Laurent Guy, rappelle ensuite la personnalité narcissique de Jean-Marc Reiser, froid et détaché, qui considère les femmes comme des objets. Et de souligner que l'accusé a, pendant cette audience, plusieurs fois parlé de la victime en disant "ça" : "Ça ne bougeait plus". Le Tan n'est rien d'autre qu'une chose quand il en parle.

L'accusation enfonce le clou : "Comment peut-on croire à la version de l'accusé ?", celle des coups de poing violents qui provoquent la mort de Sophie Le Tan sur le coup ? Cela ne tient pas pour les médecins légistes. Il n'y a qu'une fracture du nez. Elle a pu être K.O, mais pas mourir comme ça. Ce n'est qu'un scénario, ce n'est pas la réalité. Nous ne savons toujours pas comment est morte Sophie Le Tan , mais certainement pas de la manière décrite par Jean-Marc Reiser.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.