2 min de lecture Économie

Les infos de 18h - Covid-19 : Amazon demande le chômage partiel, l'État refuse

Amazon, qui a suspendu ses activités en France jusqu'au 5 mai, s'est vu refuser le dispositif de chômage partiel.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 18h - Pourquoi le gouvernement refuse le chômage partiel à Amazon Crédit Image : Philippe HUGUEN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Arnaud Tousch
Arnaud Tousch
édité par Maeliss Innocenti

Les supermarchés tournent à plein régime mais les entrepôts français d'Amazon, eux, restent fermés. Conséquence d'une décision de justice, le géant américain a été prié de limiter ses livraisons aux produits essentiels en attendant une évaluation sanitaire, mais il a préféré tout arrêter.

Amazon a déposé une demande de chômage partiel pour ses salariés français mais elle vient de lui être refusée. La fermeture des sites d'Amazon n'est pas liée à une baisse d'activité mais bien à une décision de justice, et le chômage partiel n'est pas prévu pour ce cas de figure, explique ce lundi 4 mai au soir le ministère du Travail. La cour d'appel de Versailles avait confirmé que l'entreprise ne respectait pas les conditions sanitaires de sécurité pour ses employés et qu'elle devait réaliser une évaluation des risques sanitaires.

Pour Laurent Degousée de Sud-Commerce, la demande de chômage partiel déposée par Amazon était parfaitement déplacée : "C'est un refus qui est tout à fait normal. C'est Amazon qui a fait le choix depuis le 16 avril de fermer ses six entrepôts et donc, de fait, de mettre au chômage partiel 11.000 salariés. Et pendant cette fermeture, les affaires continuent. Amazon est parfaitement en capacité de continuer à payer le salaire de son personnel à hauteur de 100%."

Amazon se défend et indique que la récente décision de justice a eu un impact sur son activité en France. Voilà pourquoi l'entreprise a sollicité une aide comme ont pu en bénéficier d'autres entreprises dans le pays. La firme américaine continue à livrer en France depuis ses entrepôts en Europe. Les centres français resteront fermés jusqu'à mardi soir.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Un restaurant à Paris, le 26 septembre 2020. Coronavirus France
Covid-19 : les bars et restaurants restent ouverts dans les grandes villes

Crise économique - Édouard Philippe a annoncé ce lundi que l'État allait débloquer une aide de 200 euros pour 800.000 jeunes de moins de 25 ans "précaires ou modestes". La somme sera versée entre début et mi-juin.


Déconfinement - Lidl a mis en vente ses premiers masques dans toute la France ce lundi matin et a fait face à une véritable razzia. En quelques heures, 5 millions de masques ont été vendus et les magasins n'en n'avaient plus à la mi-journée.

International - L'Italie a amorcé son déconfinement ce lundi avec une reprise économique très attendue. Plus de 4,5 millions d'Italiens ont pu reprendre le travail. Mais l'école ne rouvrira pas avant septembre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Coronavirus Chômage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants