2 min de lecture Gérald Darmanin

Les infos de 12h30 - Violences policières : Darmanin sommé par la majorité de s'expliquer

ÉCLAIRAGE - Le ministre de l'Intérieur doit rendre des comptes au président de la République et aux députés de la majorité après sa communication sur l'agression d'un producteur de musique par des policiers.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
RTL Midi du 27 novembre 2020 Crédit Image : Bertrand GUAY / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Christophe Pacaud
Christophe Pacaud édité par Louis Chahuneau

Quatre policiers sont suspendus à titre conservatoire et seront entendus à 14h30 par l'IGPN, après le tabassage d'un producteur de musique dans le XVIIe arrondissement samedi 21 novembre dans la soirée. Gérald Darmanin, a parlé de révocation jeudi soir. Les réactions de la société civile aux politiques n'ont pas tardé, le président de la République en tête.

Alors le ministre de l'Intérieur est-il lâché par les siens ? Son style qui n'a jamais fait l'unanimité commence à interroger. "Darmanin il ne comprend que les rapports de force. Il met les bourre-pifs d'abord et après seulement il veut bien discuter", disait un ministre hier. En matière de rapports de force, le ministre de l'Intérieur a été servi. Il a été convoqué par Emmanuel Macron qui s'est dit choqué par le tabassage du producteur de musique. Ce dernier sait aussi que ces images répétées de violences policières sont en train d'entacher durablement sa présidence. 

Gérald Darmanin a donc été prié d'aller sur le plateau du 20h de France 2 et y a parlé de "policiers qui déconnent", des mots pas forcément au niveau d'une indignation qui n'avait jamais été aussi clairement exprimée par la macronie. Des conseillers de l'Élysée, des députés En Marche, même le président de l'Assemblée disent "trop c'est trop". Le ministre de l'Intérieur doit s'entretenir dès cet après-midi avec des députés de la majorité membres de la Commission des lois. Pas lâché par son camp mais sommé de s'expliquer, d'agir, et surtout de faire baisser la pression.

À écouter également dans ce journal...

Santé - Trois milliards de doses sont en préparation selon le laboratoire AztraZeneca. Mais le laboratoire a fait une erreur dans son étude sur le vaccin et doit donc recommencer pour confirmer ses résultats.

À lire aussi
islam
Islam : le CFCM signe un texte affirmant la "compatibilité" de la foi avec la République

Justice - À Rouen, Alexandra Ricahrd a été condamnée à 10 ans de prison pour avoir tué son mari. Lors de l'audience, elle a décrit un "accident" et témoigné des nombreuses violences de la part de son mari. Elle a dix jours pour faire appel. Son avocate, maître Tomasini, a aussi défendu Jacqueline Sauvage.

Football - L'équipe de France féminine de football affronte l'Autriche à Guingamp dans le cadre des qualifications pour l'Euro 2022. L'entraîneuse Corinne Diacre est apparue souriante en conférence de presse, après les différents qu'elle a eus avec ses joueuses, notamment la capitaine Amandine Henry.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gérald Darmanin Violences Police
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants