1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les infos de 12h30 - Guerre en Ukraine : la Russie a-t-elle violé les promesses de réduire son offensive ?
2 min de lecture

Les infos de 12h30 - Guerre en Ukraine : la Russie a-t-elle violé les promesses de réduire son offensive ?

Les Russes avaient pris l'engagement ce mardi de réduire leur offensive pour faciliter les pourparlers de négociations.

Des dégats dans le nord-est de l'Ukraine (illustration).
Des dégats dans le nord-est de l'Ukraine (illustration).
Crédit : FADEL SENNA / AFP
RTL Midi du 30 mars 2022
00:27:40
RTL Midi du 30 mars 2022
00:27:40
Sophie Joussellin - édité par Benoît Leroy

La ville de Tcherniguiv dans le nord de l'Ukraine a été bombardée toute la nuit de ce mardi 29 au mercredi 30 mars, selon le gouverneur de la ville. Une nuit angoissante qui ne colle pas avec les promesses de Moscou. Car hier, à l'issue des négociations, la Russie avait annoncé "réduire drastiquement" ses activités militaires dans cette région. Une annonce accueillie, d'ailleurs, avec scepticisme autant en Ukraine que dans les pays occidentaux. "On jugera aux actes", ont par exemple déclaré les autorités britanniques. 

Et pour l'heure, les actes ne sont pas en accord avec les annonces. La Russie fait régulièrement souffler le chaud et le froid. On en a désormais l'habitude, après plus d'un mois de conflit armé. Actuellement, le monde est dans l'attente de l'approbation ou non par Vladimir Poutine des propositions faites hier en Turquie. 

Acceptera-t-il la neutralité de l'Ukraine, telle que l'a proposé Kiev ? C'est-à-dire, pas de bases militaires étrangères sur son sol, pas d'adhésion à l'Otan, mais la protection d'une dizaine de pays dont la France. Ces derniers défendraient Kiev en cas de nouvelle agression. Une proposition qui pourrait ne pas être du goût du Kremlin, pas plus que l'adhésion à l'Union européenne à laquelle l'Ukraine continue de s'accrocher. 

La première réaction du Kremlin, par la voix de son porte-parole, ne pousse pas à l'optimisme. Dmitri Peskov a déclaré qu'il ne voyait "rien de prometteur", ni aucune "percée" après ces pourparlers. Selon lui, "il y a encore beaucoup de travail à accomplir". 

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Pouvoir d'achat - Dès ce vendredi 1er avril,les prix du carburant à la pompe bénéficieront d'une baisse de 18 centimes. Cette mesure exceptionnelle doit venir répondre à la forte hausse des prix à la pompe, jusqu'à 2 euros par litre d'essence.

Papiers d'identités - Après deux années de crise sanitaire, les mairies n'arrivent plus à suivre le rythme. Il faut trois mois d'attente à Paris ou à Lille juste pour obtenir un rendez-vous en vue de la réalisation d'un nouveau passeport. À Marseille, cette attente peut atteindre quatre mois. 

Présidentielle 2022 - Le candidat du Nouveau parti anticapitaliste Philippe Poutou a dénoncé, ce mercredi matin, sur RTL une volonté de mettre au pas la population dans les quartiers populaires comme dans les mouvements sociaux.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/