1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les infos de 12h30 - Éducation nationale : Pap Ndiaye sous pression des syndicats
2 min de lecture

Les infos de 12h30 - Éducation nationale : Pap Ndiaye sous pression des syndicats

Le nouveau ministre de l'Éducation nationale, Pap Ndiaye, a rencontré pour la première fois les représentants syndicaux. Ces derniers veulent le voir passer aux actes.

Pap Ndiaye, le 20 mai 2022, après sa nomination au poste de ministre de l'Education nationale
Pap Ndiaye, le 20 mai 2022, après sa nomination au poste de ministre de l'Education nationale
Crédit : EMMANUEL DUNAND / AFP
RTL Midi du 27 mai 2022
00:26:04
RTL Midi du 27 mai 2022
00:26:04
Marie Guerrier - édité par Nicolas Barreiro

Une semaine après leur nomination, les ministres étaient convoqués aux aurores pour un séminaire à Matignon ce vendredi 27 mai. Une réunion de travail durant laquelle Élisabeth Borne a distribué les feuilles de route. Parmi ses priorités, on retrouve le nouveau ministre de l'Éducation nationale, Pap Ndiaye, qui a d'ailleurs fait ses premiers pas cette semaine en recevant les représentants syndicaux. Il a esquissé sa méthode, tenté de rassurer, mais il va devoir agir rapidement.

"Une première prise de contact sincère, franche et utile", estime Benoît Teste, secrétaire générale de la FSU. "On sent que Pap Ndiaye prend la mesure de l'ampleur des sujets, ça tranche avec la période précédente où, dès qu'on avait un désaccord, tout montait dans les tours. Il y a avait une forme d'hystérisation des débats". 

"Le ministre a dit qu'il ne serait pas le ministre du chamboule-tout. Il y a la volonté de construire une feuille de route assez claire et de nouer des relations régulières et étroites avec les organisations syndicales", explique Bruno Bobkiewicz, secrétaire général du SNPDEN. 

"Il va vraiment falloir qu'il dépasse le symbole de la rupture avec Jean-Michel Blanquer

Sophie Vénétitay

"Pap Ndiaye essaie de restaurer la confiance", note le Sgen-CFDT. Au SNES, Sophie Vénétitay constate aussi le changement. "Il a dit qu'il voulait imprimer un style mais dès qu'on est rentré dans le vif du sujet, on n'a pas eu de réponse claire", déplore-t-elle. "Il va vraiment falloir que le ministre passe très vite des paroles aux actes, qu'il dépasse le symbole de la rupture avec Jean-Michel Blanquer. On a demandé à ce que les discussions s'ouvrent dès la semaine prochaine". 

À écouter aussi

Ces discussions devraient porter sur le retour des maths dans le tronc commun au lycée, le recrutement de profs supplémentaires à la rentrée ou encore sur la revalorisation des salaires. FO regrette déjà que le ministre refuse de revenir à l'ancien Bac. Le SNALC prévient : "Nous sommes imperméables à la câlinothérapie, nous ne nous fions qu'aux actions, aux textes et aux chiffres, notamment ceux en bas à droite des fiches de paie". 

À écouter également dans ce journal

Fusillade au Texas - Trois jours après le drame qui a fait 21 victimes dont 19 enfants, le principal lobby pro-arme américain a tenu à maintenir son assemblée annuelle à Houston ce week-end comme si rien ne s'était passé. Des manifestations sont prévues.

Guerre en Ukraine - Le conflit s'intensifie à l'est de l'Ukraine, où plusieurs civils ont été tués par des bombardements russes jeudi. Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky parle d'un "génocide".

Ligue des champions - Liverpool et le Real Madrid s'affronteront samedi soir au Stade de France. Des milliers de supporters anglais et espagnols sont attendus, au grand plaisir des patrons d'hôtels franciliens.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/