1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Nouveau gouvernement : Pap Ndiaye est-il l’antithèse de Jean-Michel Blanquer ?
1 min de lecture

Nouveau gouvernement : Pap Ndiaye est-il l’antithèse de Jean-Michel Blanquer ?

Le nouveau ministre de l'Éducation nationale Pap Ndiaye succède à Jean-Michel Blanquer. Une rupture totale qui donne de l'espoir au corps enseignant.

Pap Ndiaye et Jean-Michel Blanquer lors de la passation.
Pap Ndiaye et Jean-Michel Blanquer lors de la passation.
Crédit : EMMANUEL DUNAND / AFP
Nouveau gouvernement : Pap Ndiaye est-il l'antithèse de Jean-Michel Blanquer ?
00:07:30
Nouveau gouvernement : Pap Ndiaye est-il l'antithèse de Jean-Michel Blanquer ?
00:07:30
Yves Calvi & Isabelle Choquet & Marie Guerrier & William Galibert - édité par Lison Bourgeois

À peine nommé, le nouveau ministre de l'Éducation nationale essuie déjà de nombreuses critiques. Pap Ndiaye se définit lui-même comme un pur produit de la méritocratie républicaine. Il est né dans les Hauts-de-Seine d'un père Sénégalais et d'une mère professeure de sciences naturelles. Il devient un étudiant très brillant et travaille sur l'histoire des minorités aux États-Unis. Cinq ans plus tard, il est de retour en France comme maître de conférences, professeur à Sciences Po et directeur du musée de l'Histoire de l'immigration. Et, désormais, il va prendre la place de Jean-Michel Blanquer à la tête du ministère de l'Éducation nationale. 

De nombreux professeurs et syndicats saluent la rupture qu'opère Pap Ndiaye avec l'ancien ministre. Il apparaît comme quelqu'un avec qui on peut discuter. On parle beaucoup de sa capacité à mener des "débats apaisés". Les syndicats nuancent tout de même cette euphorie en assurant qu'ils "jugeront sur le tas" puisqu'il y a beaucoup de choses à faire dans l'Éducation nationale.

Une volonté de réconciliation avec les enseignants

Pap Ndiaye semble incarner un certain pari qui est de se réconcilier avec les profs. Il y a une réelle guerre froide totale qui s'est installée entre le monde enseignant et Jean-Michel Blanquer. Il y a clairement aussi un peu de cette volonté dans le pari d'Emmanuel Macron en nommant l'antithèse de Jean-Michel Blanquer.

La feuille de route de Pap Ndiaye est celle d'Emmanuel Macron. Dès son discours sur le perron du ministère vendredi soir, il a dit qu'il faudra poursuivre la consolidation des savoirs fondamentaux à l'école. Il a aussi parlé d'égalité des chances, ce qui fait écho au dédoublement des classes qui ont déjà commencé. Il a aussi parlé d'adaptation de l'école au bouleversement des économies et des sociétés. De nouvelles initiatives à penser et à imaginer. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous dé