1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les actualités du 22h - Grand débat national : le salaire de Jouanno fait polémique
2 min de lecture

Les actualités du 22h - Grand débat national : le salaire de Jouanno fait polémique

Organisatrice du grand débat national en tant que présidente de la commission nationale du débat public, Chantal Jouanno percevrait un salaire supérieur à 14.000 euros.

Chantal Jouanno, le 9 décembre 2018
Chantal Jouanno, le 9 décembre 2018
Crédit : MIGUEL MEDINA / AFP
La rédaction de RTL & Claire Gaveau

Le grand débat national n'a pas encore démarré qu'il fait déjà polémique. Alors que l'État aimerait que ce rendez-vous sur les revendications des "gilets jaunes" se passe dans la concertation et la communication, les récentes révélations sur le salaire de Chantal Jouanno, la présidente de la commission nationale du débat public, interrogent grandement. 

L'ancienne sénatrice UDI bénéficierait d'une rémunération de plus de 14.600 euros bruts par mois. Quand on compare ce chiffre à d'autres salaires, celui-ci à de quoi surprendre. Le Premier ministre et le président de la République, par exemple, perçoivent seulement 744 euros bruts de plus. 

Si elle est mieux rémunérée que les ministres, elle n'est pas à l'origine de ce montant. Il s'agit en effet du salaire de la fonction qu'elle occupe à la tête de la commission nationale du débat public. Ses prédécesseurs ou ses successeurs ont touché ou toucheront la même chose alors que l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy n'est pas payée davantage pour l'organisation de ce grand débat national. 

À écouter également dans ce journal

Politique - Édouard Philippe a affirmé sa fermeté face à la violence qui émaille le mouvement des "gilets jaunes". "Les casseurs n'auront pas le dernier mot", a lancé le Premier ministre, qui souhaite une "nouvelle lois" pour faire face à ces manifestants violents.

À lire aussi

Justice - Christophe Dettinger, l'ancien champion de France de boxe, a posté une vidéo sur les réseaux sociaux avant de se présenter aux forces de l'ordre. Il a été placé en garde à vue après avoir frappé deux gendarmes lors de l'acte 8 des "gilets jaunes".

People - Yann Moix est en pleine polémique après ses propos sur les femmes de 50 ans. Invité de RTL, il persiste et signe assurant être "prisonnier de lui-même". "On n'est pas responsable de ses goûts, de ses penchants".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.