1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Législatives 2022 : Baffie, Lalanne, gagnante de "Koh-Lanta"... Ces candidatures inattendues
4 min de lecture

Législatives 2022 : Baffie, Lalanne, gagnante de "Koh-Lanta"... Ces candidatures inattendues

Les 12 et 19 juin prochains, ce sont plus de 6.000 candidats qui s'affronteront pour obtenir un siège à l'Assemblée nationale. Si beaucoup viennent du paysage politique, certains dénotent.

Francis Lalanne à Paris.
Francis Lalanne à Paris.
Crédit : Eric Feferberg / AFP
Législatives 2022 : Baffie, Lalanne, gagnante de "Koh-Lanta"... Ces candidatures inattendues
00:08:46
Législatives 2022 : Baffie, Lalanne, gagnante de "Koh-Lanta"... Ces candidatures inattendues
00:08:46
Yves Calvi & Isabelle Choquet & Aurélie Herbemont & Marie-Bénédicte Allaire - édité par Lison Bourgeois

Ils sont 6.293 candidats à se présenter pour 577 circonscriptions en vue des élections législatives 2022. Si on fait la division, ça fait en moyenne 11 candidats par circonscription. Concernant leur profil, l'âge moyen d'un candidat à la députation est de 49 ans. Mais les candidats âgés entre 40 et 60 ans représentent plus de la moitié des prétendants au siège. La plus jeune a 18 ans et la doyenne est âgée de 82 ans. 

Les candidats les plus jeunes sont présentés par La France Insoumise, Europe Ecologie-Les Verts et Reconquête!. C'est le parti écologiste qui a la moyenne d'âge la plus élevée. Au sujet de la parité, ce n'est pas vraiment ça. Il y a 44% de candidatures féminines. Un chiffre qui progresse tout de même par rapport à 2012 et 2017. On peut donc dire que le candidat-type s'appellerait Philippe ou Martin, il aurait 49 ans et il serait cadre. Au-delà de ce profil-type, quelques candidats atypiques sortent réellement du cadre et font parler d'eux.

Les humoriste Laurent Baffie et Gérald Dahan

L'humoriste Laurent Baffie se présente dans la 3e circonscription de Paris pour le parti animaliste. Il est en effet très sérieux lorsqu'il s'agit de son soutien à la cause animale. Il affirme mettre sa notoriété au service de cette cause. "Mieux vaut une tête de canard qu’une tête de con", a-t-il lancé ce mercredi 25 mai à des journalistes en faisant référence à son affiche officielle de campagne sur laquelle trône un caneton orange. 


L'humoriste Gérald Dahan se présente en Charente-Maritime sous l'étiquette de la Nupes. L'imitateur avait déjà tenté sa chance en 2017 mais dans les Hauts-de-Seine. Il avait affronté Gabriel Attal. Il était alors investi par La France insoumise. Il croit aujourd'hui en ses chances de victoire : "On en a vu des plus rigolos qui ont été envoyés à l'Assemblée nationale sans que ce soit leur métier", a-t-il déclaré à l'AFP. Il sera notamment opposé au député sortant La République en Marche Jean-Philippe Ardouin.

Le chanteur Francis Lalanne

À écouter aussi

Le chanteur s'était déjà engagé auprès des "gilets jaunes" en 2018. Il est proche de la mouvance antivax et se présente avec le mouvement nommé "France Libre". Sur son affiche de campagne, on peut lire les mentions "animaliste, humaniste, écologiste" ainsi que "souverainiste". Francis Lalanne s'était déjà présenté aux législatives de 2007 et avait obtenu 3,5% des voix.

"Je me présente comme simple citoyen pour parvenir aux responsabilités sans la tutelle d’un parti", a affirmé Francis Lalanne auprès de La Charente Libre. "Je ne déciderai de rien, j'instaurerai une consultation permanente avec mes électeurs pour porter leur voix à l’Assemblée".

Une gagnante de "Koh-Lanta"

Isabelle Seguin, grande gagnante de Koh-Lanta en 2003, est la candidate soutenue par Renaissance (ex-LaREM) aux législatives dans la quatrième circonscription de l'Ain. Âgée de 40 ans à l'époque, Isabelle Seguin avait remporté à égalité avec Delphine la saison 3 de l'émission-phare de TF1 qui avait eu lieu au Panama, marquée par la participation de Moundir.

Le 12 juin prochain, Isabelle Seguin sera face à la candidate des Républicains Aurana Reihanian, au candidat Philippe Lerda investi par la Nupes, et Jérôme Buisson, candidat du Rassemblement national

Amaury de Bourbon-Parme, descendant de Louis XIV

Le fils de Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme, descendant direct de Louis XIV, sera le candidat de Reconquête! dans la 2e circonscription de l'Orne. Une candidature sous la bannière Reconquête!. La famille n'avait d'ailleurs pas caché son soutien en notant particulièrement la petite phrase d'Éric Zemmour à la fin de chacun de ses discours : "Vive la république et, surtout, vive la France".

Amaury de Bourbon-Parme est un candidat royal mais pas royaliste, qui se revendique républicain. Par ailleurs, ce dernier a récemment fait un appel aux dons pour financer sa campagne. 

Sandrine Rousseau affronte Sandrine Rousseau

Sandrine Rousseau représentera le mouvement de la ruralité et chasse pêche et tradition. Une autre Sandrine Rousseau, plus connue, sera quant à elle investie par la Nupes. Ce face-à-face prendra place dans la 9e circonscription de Paris. 

Ce n'est pas par hasard que les chasseurs ont présenté la candidature de Sandrine Rousseau pour embêter son adversaire homonyme qui s'est maintes fois prononcée contre la chasse. Si le score est serré, il y aura en effet matière à litige puisque les électeurs auront plus de risques de se tromper de candidates. Le nom du parti figurera néanmoins sur le petit papier pour différencier les deux femmes.

Les candidats qui ont le nom de l'emploi

Jonathan Hareng est candidat du parti animaliste dans les Landes. "Je vous avoue que je n'avais même pas fait le rapprochement !", répond, amusé, Jonathan Hareng au micro de France Bleu. Le candidat landais travaille comme ingénieur en informatique mais il est engagé aussi dans plusieurs associations (ASPAS, LPO) depuis une petite dizaine d'années. Jonathan Hareng assure ne faire aucun favoritisme pour les poissons mais s'intéresser "au sort de tous les animaux".


Rappelez-vous que pour le 1er avril en 2013, quatre députés ont déposé une proposition de loi pour protéger les députés qui ont un nom d'animal aquatique. À l'époque, nous avions Jean-Frédérique Poisson, Jean-Marie Têtard, Franck Marlin et Philippe Goujon. Ce qui est dommage c'est que, si Jonathan Hareng est élu, tous les autres députés avec des noms aquatiques ne sont plus députés. Sinon ils auraient pu faire un groupe. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/