2 min de lecture Extrême droite

Le Rassemblement national soutient Génération identitaire, mais de loin

Génération identitaire a manifesté samedi 20 février pour dénoncer sa dissolution. Marine Le Pen avait demandé au RN de ne pas s'y rendre, ce qui n'empêche pas le parti de soutenir le mouvement.

debat Le Mag Pol Vincent Parizot iTunes RSS
>
Le Mag Pol du 21 février 2021 Crédit Image : Philippe LOPEZ / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Micro RTL générique
Marie Moley édité par Florine Boukhelifa

Génération identitaire, mouvement anti-immigration et anti-migrants, a marché dans les rues de Paris samedi 20 février pour dénoncer sa dissolution, annoncée par le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin. Avant la manifestation, Marine Le Pen avait demandé aux membres du Rassemblement national (RN) de ne pas participer au rassemblement. Des liens existent entre le parti d'extrême-droite et le mouvement, mais le soutien se fait surtout à distance.

Après l'annonce de Gérald Darmanin, les dirigeants du RN ont clairement pris position en faveur de Génération identitaire, contre sa dissolution. Néanmoins, pas question de s'afficher collé-serré avec ce groupe d'ultra-droite, c'est pourquoi aucun cadre du parti ne s'est rendu à la manifestation. Un soutien "à la sauce RN" à entendre les prises de parole, comme celle du député Sébastien Chenu : "Génération identitaire est un mouvement dont je ne suis ni l'avocat ni le procureur, mais qui n'a jamais été condamné. Cela ne plait pas à Gérald Darmanin certes, mais la liberté d'expression dans notre pays n'est pas limitée à ce qui plaît ou pas au ministre de l'Intérieur".
L'argument principalement mis en avant par le RN est donc celui des libertés publiques, de l’État de droit : on ne peut pas dissoudre une association au prétexte qu’elle dérange Beauvau. Celui-ci permet ainsi d'apporter un soutien, tout en gardant une distance de sécurité avec les idées de Génération identitaire.

Des liens, mais aussi des différences majeures

Le mouvement Génération identitaire suscite l'embarras au Rassemblement national car il pourrait encombrer le parti dans sa stratégie de dédiabolisation avec des opérations spectaculaires, très visuelles et très télégéniques. Notamment l’occupation du toit de la mosquée de Poitiers le 20 octobre 2012 ou encore les patrouilles anti-migrants dans les montagnes à grand renfort d’hélicoptères.

Sur le fond, il existe également des différences majeures entre le mouvement et le parti. Génération identitaire défend la remigration, c'est à dire le renvoi de tous les immigrés non-européens, alors que Marine Le Pen croit à une forme d’assimilation. "Marine Le Pen croit à la possibilité pour un étranger non-européen de s'assimiler à la culture française, tandis que les Identitaires voient, eux, une fatalité qui empêche les non-européens de pouvoir, même s'ils le désirent, s'assimiler non seulement à la nation française, mais également au logiciel de la civilisation européenne", explique le politologue Jean-Yves Camus, spécialiste de l’extreme-droite.
Officiellement, il n'existe aucun lien ni rapport entre Génération identitaire et le RN, si ce n'est une communauté d'idées. En réalité, on trouve certaines passerelles, notamment parce que le Rassemblement national offre un débouché pour les militants identitaires qui veulent embrasser une carrière politique. Philippe Vardon, un dirigeant historique des Identitaires, en est un bon exemple. Il a rejoint la liste de Marion Maréchal Le Pen en 2015 pour les régionales en PACA.

À lire aussi
Rassemblement National
Violences : "Il faut s'attaquer à la délinquance des mineurs", affirme Bardella sur RTL

Il y a également des identitaires qui accèdent à des postes moins exposés, comme permanents au parti ou collaborateurs d’élus RN. Le plus célèbre est sans doute Damien Rieu, l’un des fondateurs de Génération Identitaire qui est désormais assistant parlementaire de l’euro-député Philippe Olivier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Extrême droite Marine Le Pen Rassemblement National
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants