1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Le gouvernement joue à fond la carte jeune
2 min de lecture

Le gouvernement joue à fond la carte jeune

ÉDITO - Après un an de pandémie, le gouvernement semble s'adresser et s'intéresser aux jeunes, particulièrement touchés.

Photo d’Emmanuel Macron lors de la conférence sur l’avenir de l’Europe au Parlement européen à Strasbourg, le 9 mai 2021.
Photo d’Emmanuel Macron lors de la conférence sur l’avenir de l’Europe au Parlement européen à Strasbourg, le 9 mai 2021.
Crédit : FREDERICK FLORIN / AFP
Pourquoi gouvernement se concentre sur la jeunesse
02:59
Pourquoi gouvernement se concentre sur la jeunesse
02:59
L'Edito Politique - Olivier Bost
Olivier Bost
Journaliste

Le vide d’un moment avec des youtubeurs, McFly & Carlito, ne doit pas cacher l’offensive  sans précédent du gouvernement pour la jeunesse. La semaine dernière les pass sport et les pass culture ont été lancés, 50 euros pour tous les jeunes pour une licence de sport et 300 euros pour des spectacles des livres des concerts.

Et ce n’est pas fini. Avant la fin du mois prochain Emmanuel Macron lancera la Garantie jeune universelle pour tous les jeunes de 16 à 25 ans en galère. Contre leur engagement de se bouger ils recevront 500 euros par mois et seront accompagnés pour les aider à trouver une formation ou un boulot. 

Tout cela vient s’ajouter aux repas à 1 euros pour les étudiants, au plan 1 jeune 1 solution aux initiatives pour l’égalité des chances ou encore à l’aide massive à l’apprentissage. Et aujourd’hui Jean-Michel Blanquer le ministre de l’éducation va annoncer un nouveau demi milliards d’euros pour mieux payer les profs. C’est pour l’éducation c’est donc aussi pour les jeunes.

Réparer les effets de la crise sanitaire

Est-ce en rapport avec les prochaines élections ? Pas immédiatement. C’est d’abord parce que les jeunes ont souffert de cette année de Covid. Dans ces années où vous tissez des liens pour la vie et où vous entrez dans la vie active le confinement a été épouvantable. Les étudiants notamment ont été abandonnés à leur sort. 

À lire aussi

Le gouvernement répare d’abord les effets de la crise sanitaire et ses erreurs. Il répond à des urgences pour éviter que la jeunesse s’effondre ou s’embrase. Emmanuel Macron ne veut pas perdre le fil avec la jeunesse. Son entourage réfute tout divorce entre les jeunes et ce président jeune qui ne fait pas toujours très jeune.

Mais ce que vous voulez dire c’est qu’électoralement ce ne sera pas forcément payant ?
C’est un peu plus compliqué. Le vote des 18-25 ans n’a jamais fait une élection d’abord parce qu’ils votent moins que tout le reste de la population. En revanche, ils peuvent très facilement pourrir l’ambiance.

Une jeunesse qui va mieux pour une société qui va mieux

Une jeunesse sans avenir ou un mouvement de jeunesse qui démarre, ça touche tout le monde et personne ne sait ce que cela peut donner. À l’inverse puisqu’ils sont l’avenir leur optimisme peut être contagieux.

Un ministre résume la situation : soit on rentre dans une déprime générale soit c’est la covida (une période joyeuse de libération de foi en l’avenir). Si bien que ce ministre pourtant assez strict sur l’autorité a du mal à en vouloir aux jeunes qu’il voit faire la fête le week-end. Une jeunesse qui va mieux et ça va déjà beaucoup mieux. C’est pour ça que le gouvernement en fait sa priorité absolue.

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/