1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Laurent Wauquiez dévoile sur RTL sa méthode pour faire des économies
2 min de lecture

Laurent Wauquiez dévoile sur RTL sa méthode pour faire des économies

INVITÉ RTL - "En trois ans, trois cent millions d'économies ont été réalisés dans ma région Auvergne-Rhône-Alpes", affirme celui qui la préside.

Laurent Wauquiez était l'invité de RTL mardi 9 avril 2018.
Laurent Wauquiez était l'invité de RTL mardi 9 avril 2018.
Crédit : RTL
Laurent Wauquiez répond aux auditeurs de RTL
13:10
Laurent Wauquiez répond aux auditeurs de RTL
13:11
Yves Calvi & Léa Stassinet

C'est l'une des principales demandes des Français remontées lors du grand débat national : la baisse des impôts. Mais comment y arriver ? Quelles économies réaliser en face pour équilibrer le budget ? C'est la question qui a été posée à Laurent Wauquiez par un internaute de RTL.

"On ne peut pas baisser les impôts sans faire d'économies", a commencé par assurer le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, avant de poursuivre : "C'est ce que j'ai réalisé dans ma région". 

"C'est la seule région fusionnée qui a fait des économies. Nous avons économisé trois cent millions d'euros en trois ans", affirme le président des Républicains. "Une fois que nous avions fait ces économies nous avons pu baisser les taxes", explique-t-il, ajoutant que la région Auvergne-Rhône-Alpes était "l'une des seules" à avoir pu baisser ses taxes.

Mais sur quels postes de dépenses ces économies ont-elles été réalisées ? "On les a faites sur la complexité administrative", détaille Laurent Wauquiez, qui donne un exemple concret. "Quand on mettait 1 euro pour financer le permis de conduire d'un jeune, on s'est aperçu qu'il y avait tellement de dossiers administratifs, de lourdeurs, de comités, qu'à l'arrivée, sur 1 euro, 90 centimes partaient vers l'instruction des dossiers et seulement 10 centimes étaient récupérés par le jeune. Alors on a tout simplifié".

À lire aussi

Comment ? "On avait une vingtaine d'agences qui s'occupaient des questions économiques, on en a plus qu'une", affirme-t-il. 

Des suppressions de postes assumées

Laurent Wauquiez évoque également le secteur de l'agriculture biologique. "Il y avait tellement d'intermédiaires qu'à l'arrivée, on avait plus d'argent sur ces structures intermédiaires que sur les agriculteurs". Des suppressions de postes ont alors été effectuées, et selon lui "il faut l'assumer". "À l'arrivée, j'ai une collectivité qui a des dépenses de fonctionnement moins élevées", souligne-t-il.

Le temps de travail des fonctionnaires a lui été augmenté dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. "Dans ma région, le temps de travail des fonctionnaires n'était pas à 35 heures quand je suis arrivé. J'ai considéré que ce n'était pas normal donc on a augmenté le temps de travail pour faire passer tous les fonctionnaires de la région à 35 heures", explique Laurent Wauquiez qui affirme que ces derniers "ont adhéré" à ce changement. 

Le président de la région a en contrepartie mis en place des primes au mérite, censées "valoriser l'implication des agents". Des mesures que le président des Républicains souhaiterait voir appliquer sur le plan national.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/