2 min de lecture Jean-Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon, après la chute électorale, la chute morale

ÉDITO - Jean-Luc Mélenchon serait-il en mauvaise posture en cette fin d’année ? Le leader de la France insoumise multiplie les billets sur son blog, et ses prises de position font grincer des dents.

L'Edito Politique - Olivier Bost L'Edito politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Jean-Luc Mélenchon, après la chute électorale, la chute morale Crédit Image : Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Edito Politique - Olivier Bost
Olivier Bost
édité par Marie-Pierre Haddad

Jean-Luc Mélenchon n’aurait-il plus que les provocations et les dérapages pour exister ?
En quelques jours, plusieurs de ses propos ont fait vivement réagir. Pourquoi Jean-Luc Mélenchon fait-il ça ? C’est une longue chute. Une chute électorale et une chute morale. 

L’une et l’autre s’alimentent et accélèrent irrémédiablement sa chute. Le leader de la France insoumise est dans la surenchère et l’outrance. Son dernier billet de blog a particulièrement choqué, parce qu’il tombe dans les sous-entendus et des théories du complot qui sont le ciment de l’antisémitisme.

Jean-Luc Mélenchon y explique que la lourde défaite la semaine dernière de Jeremy Corbyn en Grande-Bretagne a été provoqué notamment par des réseaux d’influences israéliens. Il oublie que ces critiques venaient d’abord du camp des travaillistes. Ensuite, Jean-Luc Mélenchon, toujours dans sa même analyse de la défaite de Jeremy Corbyn, mélange tout : "Retraite à point, Europe allemande et néolibérale, capitalisme vert, génuflexion devant les ukases arrogante des communautaristes du CRIF : c’est non. Et non c’est non.!" écrit-il.

Les obsessions de Jean-Luc Mélenchon

Il y a dans cette phrase toutes les obsessions de Jean-Luc Mélenchon (retraite = macron, Allemagne toute puissante = c’est l’annexion de l’Allemagne de l’Est, le capitalisme vert c’est Yannick Jadot qui accepte l’économie de marché…) Et donc, dans ses obsessions, le CRIF, le Conseil représentatif des institutions juives de France.

À lire aussi
Jean-Luc Mélenchon lors de l'Assemblée représentative de la France Insoumise le 23 juin 2019 Jean-Luc Mélenchon
Les infos de 12h30 - "Essayez la dictature" : Mélenchon répond à Macron

Jean-Luc Mélenchon est-il antisémite ? Franchement, je n’en sais rien… mais il en utilise les ressorts. Jean-Luc Mélenchon, ses amis, comme ses anciens amis, le décrivent tous comme beaucoup trop intelligent pour ne pas être conscient de ce qu’il dit ou de ce qu’il écrit. Il a des colères, des emportements certes. Mais il sait aussi à qui il s’adresse. 

Il y aurait donc une part de sauve-qui-peut électoraliste

Olivier Bost
Partager la citation

Chez les populistes, à l’extrême gauche comme à l’extrême droite, il y a des antisémites. Des gens qui pensent qu’il y a un complot juif pour expliquer leurs malheurs. Jean-Luc Mélenchon sait qu’il leur parle quand il fait des allusions aux réseaux d’influences israéliens ou au CRIF.

Il y aurait donc une part d’électoralisme. Ou plus précisément de sauve-qui-peut électoraliste. Il y a dix jours, Jean-Luc Mélenchon a aussi eu des propos étonnants. Il avait salué les progrès de Marine Le Pen en direction de l’humanisme, parce qu’elle soutient les manifestations. 

Un problème pour son propre camp ?

C’est un clin d’œil à un électorat qu’il pense pouvoir séduire. Le populisme est d’extrême gauche et d’extrême droite et peut se retrouver en interne à la France Insoumise. Personne ne peut rien dire. Ceux qui désapprouvent Jean-Luc Mélenchon sont partis. Les autres se planquent quand il dérape.
 
Jean-Luc Mélenchon va-t-il finir par devenir un problème même pour son propre camp ? Oui. En 2017, il se voyait au second tour. Il s’est ensuite vu comme le premier opposant d’Emmanuel Macron et a été volontairement entretenu dans cette illusion par la majorité. Il y a eu sa rébellion contre les perquisitions judiciaires qui ont encore dégradé son image.

Jean-Luc Mélenchon qui ne se vit qu’en leader a ensuite raté le mouvement des "gilets jaunes", avant de rater les européennes, puis de rater en ce moment, le mouvement des grèves. Jean-Luc Mélenchon voudrait maintenant ralentir sa chute, avec ses provocations. En fait, il l’accélère.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jean-Luc Mélenchon La France insoumise Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants