1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. INVITÉ RTL - Ascoval : Adrien Quatennens dénonce la "nullité" de Pannier-Runacher
1 min de lecture

INVITÉ RTL - Ascoval : Adrien Quatennens dénonce la "nullité" de Pannier-Runacher

Invité à réagir sur la possible délocalisation d'une partie de la production de l'usine Ascoval en Allemagne, le député LFI s'en est violemment pris à la ministre de l'Industrie et demande au gouvernement d'agir.

Le député LFI Adrien Quatennens invité de RTL le 23 mars 2021
Le député LFI Adrien Quatennens invité de RTL le 23 mars 2021
Crédit : RTL
INVITÉ RTL - Ascoval : Adrien Quatennens dénonce la "nullité" de la Ministre de l'Industrie
04:40
Pascal Praud & Amandine Bégot - édité par Thibault Nadal

C'est le dernier dossier chaud du gouvernement. L'actionnaire allemand d'Ascoval, qui a repris le groupe l'été dernier, envisage de délocaliser 40% de sa production en Allemagne en raison d'une hausse des tarifs de l'énergie.

Invité à réagir sur RTL, le député du Nord de la France Insoumise appelle "le gouvernement à intervenir dans ce dossier", avant de s'en prendre directement à Agnès Pannier-Runacher. "J'ai entendu Agnès Pannier-Runacher sur France Info et je me suis posé la question de savoir si elle était vraiment ministre de l'Industrie, car c'était d'une nullité, d'un vide absolu, elle était là les bras brimbalants en disant que la situation était comme ça et qu'on n'y pouvait pas grand chose".

Pour ce fidèle de Jean-Luc Mélenchon, le gouvernement doit "activer des leviers d'action pour agir. Il faut protéger nos industries et assurer un blocage des prix de l'énergie", avant de cibler l'ouverture des marchés de l'énergie à la concurrence depuis une vingtaine d'années. "Sans aucune réalité matérielle, si le gaz augmente l'électricité augmente par effet de marché. C'est la belle trouvaille de la Commissions européenne et de tous les libéraux qui se sont succédé en France pour vous vendre la formidable ouverture à la concurrence qui devait faire baisser les prix. Ils ont mis un bazar absolu dans le marché de l'énergie", explique le député.

 
En cas de délocalisation, Adrien Quatennens demande à ce que "les salariés d'Ascoval soient indemnisés à hauteur de 100%, avec 0 perte de salaire."

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/