2 min de lecture Handicap

Handicap : On doit "accepter la différence", affirme Sophie Cluzel sur RTL

INVITÉE RTL- Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées réagit suite à l'émotion provoquée par l'histoire de Louise, 5 ans, trisomique et interdite d'accès au club du camping où elle séjourne avec ses parents.

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées Crédit Image : Camille Kaelblen / RTLnet | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Bégot édité par La rédaction numérique de RTL

Louise est une petite fille de 5 ans porteuse de la trisomie 21. Ses parents ont voulu l'inscrire au club du camping où ils séjournent actuellement. Si l'endroit est ouvert à tous les enfants à partir de 3 ans, Louise s'en est vue refuser l'accès en raison de son handicap. Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées, réagit face à cette affaire qui a suscité beaucoup d'émotion sur les réseaux sociaux. 

Que dire à ce père de famille, qui estime que le regard porté sur le handicap n'a en rien changé ces dernières années, et ce même si, Emmanuel Macron s'est engagé à changer les choses ? "Je dis à ce papa, d'abord nous allons travailler ensemble. Nous allons travailler avec la Fédération des campings, la Fédération des centres de vacances comme j'ai travaillé avec la Fédération des parcs d'attraction. Quand il y a un problème je suis plus la ministre de l'action plutôt qu'une ministre qui s'indigne parce que je sais comment ça se passe, c'est douloureux pour les familles", a répondu la secrétait d'État au micro de RTL. 

"Il faut rassurer les professionnels. Ils ont tous la capacité à accepter la différence. Ce n'est plus le 'oui, mais' que l'on veut entendre, mais plutôt le 'oui, mais comment fait-on pour les accueillir ?'", a poursuivi Sophie Cluzel.

Or, continue-t-elle, "ces changements passent bien sûr par une formation spécifiques des encadrants, mais ça passe surtout par le fait d'être ensemble dans les écoles, les crèches les centres de loisirs... J'en appelle à tout un chacun pour que les petites Louise, et les petits Louis, soient accueillis avec le sourire pour que les parents, pendant les vacances, puissent poser leurs valises. C'est extrêmement important que tous les enfants jouent ensemble pendant les vacances". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Handicap Gouvernement Solidarité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants