1 min de lecture Gilets jaunes

"Gilets jaunes" : "La 2e bataille de l'opinion commence mal pour le gouvernement", dit Duhamel

ÉDITO - Alain Duhamel estime que les annonces de l'exécutif n'ont pas provoqué un apaisement du mouvement des "gilets jaunes", qui dure maintenant depuis près de trois semaines.

La Semaine Politique - Duhamel La semaine politique d'Alain Duhamel Alain Duhamel iTunes RSS
>
"Gilets jaunes" : "La 2e bataille de l'opinion commence mal pour le gouvernement", dit Duhamel Crédit Image : PASCAL GUYOT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
La Semaine Politique - Duhamel
Alain Duhamel et Eléanor Douet

Édouard Philippe a défendu devant les députés les décisions du gouvernement. C'est une autre phase qui s'ébauche, c'est la deuxième bataille de l'opinion qui commence et elle débute mal pour le gouvernement. 

Elle débute mal, car les ouvertures d'Emmanuel Macron et d'Édouard Philippe n'ont pas provoqué un choc psychologique. Ils ont eu beau assouplir leurs décisions, dans plusieurs directions, ça n'a rien changé du climat pour l'essentiel. 

Ensuite, le gouvernement continue à avancer à petits pas et surtout à donner en permanence des demi-éclaircissements. Il faut toujours décoder, essayer de comprendre, ce n'est pas comme ça que l'on change le climat dans la bonne direction. 

Et puis, l'opposition fait son travail et elle le fait sans génie. Mais cette après-midi, à l'Assemblée, Édouard Philippe ressemblait vraiment à un Saint-Sébastien stoïque recevant une flèche après l'autre, à chaque fois qu'un président de groupe s'exprimait. Et derrière cela, l'opinion reste majoritairement favorable au mouvement des "gilets jaunes"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Gouvernement Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants