2 min de lecture Gouvernement

Gérald Darmanin : voit-on déjà les limites du nouveau ministre de l’intérieur ?

ÉDITO - L'écart a été grand entre les mots autoritaires de Gérald Darmanin et les images récentes de violences sur les Champs-Élysées, estime Olivier Bost.

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin Crédit : Thomas SAMSON / POOL / AFP
L'Edito Politique - Olivier Bost
Olivier Bost
édité par Benoît Collet

   

>
Gérald Darmanin : voit-on déjà les limites du nouveau ministre de l'intérieur ? Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :

Avec Gérald Darmanin, il y a les prises de parole au ton martial et puis il y a les images de violences urbaines sur les Champs-Élysées que les Français ont pu voir le 23 août après la défaite du PSG en finale de Ligue des champions. 3.000 policiers étaient pourtant mobilisés pour les éviter. On ne peut que noter le décalage entre les paroles et les actes.

Alors, faible, le nouveau ministre de l'Intérieur ? Pas vraiment. En tout cas il porte mieux le costume que son prédécesseur, Christophe Castaner, et a retrouvé le contact avec les policiers. Le nouveau patron de la place Beauvau tient la maison. La question serait plutôt : n'essaie-t-il pas d'imiter Nicolas Sarkozy, presque 20 ans après? Quand ce dernier promettait de passer le karcher dans les quartiers populaires, Darmanin affirme lui vouloir stopper "l'ensauvagement de la société".

"Peut-être que mon langage chauffe les oreilles bien pensantes des Parisiens du Vème arrondissement de Paris, moi je parle français", dit-il dans Le Figaro du jour. "La France est malade de son insécurité", y ajoute-t-il. "La France est malade de son insécurité et la première chose est de mettre des mots sur la maladie", ajoute-t-il. Comme il le dit lui même, ce ne sont pour l'instant que des mots.

Longue dégradation de l'autorité

À lire aussi
Le sous-marin Perle en 2015 armée
La Perle, sous-marin français endommagé dans un incendie, va être réparée

Au delà de l'air de déjà-vu, Gérald Darmanin arrive après une longue dégradation de l'autorité : séparatisme dans les quartiers, "Gilets jaunes"... Les manifestations dérapent désormais à chaque fois, ce à quoi il faut ajouter la violence de tous les jours pour un simple regard, une parole, une contrariété. Tout cela montre que l'autorité de l'État est atteinte et que le sentiment d'impunité se développe.

Les chiffres de la délinquance ne sont pas bons en France. Face à cela, l'autorité ne se décrète pas, elle s'impose.

Le sujet de l'insécurité est l'un des seuls que peuvent utiliser Les Républicains contre LaREM, un domaine où Emmanuel Macron ne s'est pas assez affirmé durant son quinquennat, et sur lequel le parti de Christian Jacob a une certaine autorité.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Gérald Darmanin Sécurité
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants