3 min de lecture François De Rugy

François de Rugy : retour à l'Assemblée, conclusions de Matignon... Ce qui l'attend

ÉCLAIRAGE - Après avoir démissionné du gouvernement, François de Rugy va retrouver son siège de député à l'Assemblée nationale dès le mois prochain.

François De Rugy, le 11 juillet à Niort
François De Rugy, le 11 juillet à Niort Crédit : GEORGES GOBET / AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet

Après une semaine dans la tourmente François de Rugy a démissionné mardi 16 juillet de son poste de ministre de la Transition écologique, avant d'être rapidement remplacé par Élisabeth Borne.

Une décision prise après une série de révélations portant notamment sur des dîners fastueux lorsqu'il était président de l'Assemblée nationale. François de Rugy a dénoncé un "lynchage médiatique" alors qu'il s'apprêtait à défendre le projet de loi énergie et climat. Sur Twitter, il a confié penser "aux mots" de François Mitterrand à l'égard de Pierre Bérégovoy, qui s'était suicidé le 1er mai 1993. L'ancien président avait alors déclaré que son Premier ministre avait été "livré aux chiens".

Emmanuel Macron a dit respecter la "décision personnelle" du ministre, englué dans une série de polémiques, "pour qu'il puisse se défendre pleinement et librement", a affirmé l'Élysée.

De retour sur les bancs de l'Assemblée

Si François de Rugy compte assurer sa défense, il n'entend toutefois pas abandonner la politique, loin de là. Car avant d'être nommé ministre de la Transition écologique, François de Rugy était président de l'Assemblée nationale mais aussi député de la première circonscription de Loire-Atlantique depuis juin 2012.

À lire aussi
Des heurts entre des manifestants et des policiers ont éclaté à Nantes le samedi 14 septembre manifestations
"Gilets Jaunes" : 1.800 manifestants à Nantes, des heurts avec la police

En entrant au gouvernement, il avait dû abandonner son mandat et c'est son suppléant, Mounir Belhamiti, qui siégeait à l'Assemblée depuis. Mais démissionnaire, François de Rugy peut désormais retrouver son siège de député, et ce dès août prochain. En effet, comme le prévoit la loi, lorsqu'un membre du gouvernement est limogé ou démissionne de ses fonctions, il redevient député le mois suivant la nomination de son successeur.

Dès mardi, Mounir Belhamiti a d'ailleurs annoncé dans un communiqué qu'il quitterait son poste le mois prochain. "Je prends acte de la démission de François de Rugy du Gouvernement. Face à une série d’attaques médiatiques extrêmement violentes, il a pris une décision que je respecte et qui traduit le sens des responsabilités que je lui connais. Cette décision mettra fin à ma fonction de député dans un mois", a-t-il écrit.

Contacté par CheckNews, François de Rugy a confirmé son retour à l’Assemblée nationale.

Des investigations menées par Matignon...

En parallèle, des investigations vont être menées par Matignon concernant les travaux réalisés dans le logement de fonction de François de Rugy pour un montant de 63.000 euros.

Jeudi 11 juillet, après les révélations de Mediapart, Édouard Philippe avait demandé au secrétaire général du gouvernement de diligenter "une inspection" afin de vérifier que les travaux entrepris se conformaient au "respect des règles" et "au principe d'exemplarité".

Le lendemain, les services du secrétariat général du gouvernement se sont rendus dans l'appartement, à l'hôtel de Roquelaure où les travaux de rénovation ont été réalisés, avaient révélé le JDD et le Parisien

Les conclusions de cet audit seront bientôt rendues, quand tous les interlocuteurs liés à ce dossier auront été entendus.

... et l'Assemblée nationale

De son côté, l'Assemblée nationale va enquêter sur les fastueux dîners organisés lorsque François de Rugy était président du palais Bourbon. Comme le note le Parisien, l'Assemblée a lancé une mission de contrôle des frais de bouches de François de Rugy. Une mission qui devrait aller très vite, "quelques jours, tout au plus", indique au quotidien l'entourage de Richard Ferrand, l'actuel président de l'Assemblée.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François De Rugy Gouvernement Démission
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants